Janvier 17, 2022
Par Le Numéro Zéro
179 visites

Petite description des groupes et groupuscules d’extrême-droite présents à l’échelle locale et/ou nationale par le Comité Antifa Saint-Étienne. #14. L’Union populaire républicaine (UPR)

Si l’UPR n’a pas de réelle implantation à Sainté, ce petit parti d’extrême droite n’en reste pas moins dangereux.

Construit uniquement autour de la figure de son chef François Asselineau, le parti reprend la logique bonapartiste (l’esthétique de la république pour en réalité un régime autoritaire et réactionnaire) de la nation menacée par des ennemis que seul le chef peut pointer du doigt et autour duquel nous devrions toustes nous rallier par-delà les clivages.

Mais la principale spécificité de l’UPR est sa croyance en un complot de la CIA, au prisme duquel elle analyse l’évolution du monde et les évènements qui y ont lieu. Cette croyance portée par le chef du parti s’inscrit dans un ensemble de théories du complot qui influencent toutes les tendances d’extrême-droite et alimentent notamment l’illusion d’un besoin de leaders forts, ce qui revient à défendre une vision autoritaire de la société.

Si l’UPR ne représente pas une menace directe à Sainté vous trouverez leurs stickers ou leurs collages essentiellement en périodes électorales.




Source: Lenumerozero.info