Face à l’épidémie de Covid-19, toutes les populations ne sont ni logées ni réprimées à la même enseigne. En Argentine, la police s’en donne à cour joie dans les quartiers, tirant à balle réelles, humiliant la population à coup d’exercices militaires et de chants national imposés. Cette petite vidéo qui fait froid dans le dos nous donne un aperçu de la situation.

Pour plus d’info, voir le site de la Coordinadora contro la represion policial y instituciona (Correpi), qui publie tous les jours des bulletins qui recensent le nombre de morts et les violences policières sur le territoire argentin.




Article publié le 03 Avr 2020 sur Mars-infos.org