Une conférence « mise en scène » pour débattre des notions d’Etat et de frontière, décrypter les logiques coloniales à l’œuvre dans la gestion des frontières européennes et comprendre les stratégies mises en place par l’union européenne pour lutter contre l’immigration.

Le contexte électoral actuel renforce bon nombre de discours contradictoires à propos de l’Europe. D’une part, l’idée est ressassée que les frontières sont trop perméables et pas suffisamment contrôlées. D’autre part, il est communément admis que nous vivons dans une Europe ouverte, multiculturelle et respectueuse des droits de l’homme.

Lors de cet exposé original, le collectif grenoblois Confrontière propose de questionner une toute autre réalité : celle des frontières extérieures, toujours plus dangereuses et meurtrières, celle de politiques nationales et européennes qui s’inventent un nouvel ennemi commun : l’immigration et les migrants. Qu’est-ce que le concept d’identité nationale ? Qu’est-ce que l’externalisation des frontières ? Comment les frontières sont-elles militarisées ? Quelle est cette guerre et comment se construit-elle ?

***

Conférence-débat dans le cadre du festival Migrant’scène qui consacre cette année sa dixième édition au thème Résistance(s).

Rendez-vous le samedi 23 novembre à 14h30

Bibliothèque de la Part Dieu – Lyon 3e

Conférence « Guerre aux frontières : une bataille coloniale » le samedi 23 novembre

Article publié le 17 Nov 2019 sur Rebellyon.info