Octobre 30, 2016
Par Kedistan
91 visites


“L’État turc a mis tous les moyens en son pouvoir contre la réunification des cantons”

Khaled Issa, représentant du Rojava en France et Patrice Franceschi, écrivain et soutien de longue date des kurdes syriens, étaient à la tribune de la conférence de presse du 25 Octobre, à l’office du Rojava à Paris. J’ai pu constater que de nombreux journalistes avaient fait le déplacement.

D’emblée les orateurs indiquent qu’ils ont organisé cette conférence de presse pour attirer l’attention sur les bombardement de la Turquie sur les positions des FDS (Forces démocratiques syriennes). Les bombardements étaient le fait de frappes aériennes , d’artillerie lourde et de mortiers. Ces bombardements étaient combinés avec des assauts au sol de troupes d’islamistes radicaux soutenus par la Turquie.

Ils ont dénoncé le manque d’informations sur ces faits graves, dans les médias. Les médias n’en parlent quasiment pas. Patrice Franceschi précisa sa pensée sur la question : « Il est problématique de voir que la presse ne parle que de Mossoul alors que la Turquie bombarde dans le silence les Kurdes du Rojava. L’Etat turc a mis tous les moyens en son pouvoir pour empêcher la réunification des cantons d’Efrin et de Kobané, c’est pour cela qu’on ne parle pas de ces événements ». Khaled Issa ajouta que ce silence était du au « chantage de la Turquie avec les réfugiés pour faire pression sur les Etats européens ».

« Nous ne pouvons pas attaquer Raqqa dans ces conditions avec la Turquie qui nous bombarde dans notre dos » s’exclama le représentant du Rojava en France. « Depuis le 20 octobre nous sommes bombardés . Aujourd’hui, à 2h du matin 60 tirs d’armes lourdes ont touché les positions des FDS (…) c’est pourquoi nous appelons les membres du conseils de sécurité de l’ONU à réagir. Nous appelons la communauté internationale à stopper les agissements de la Turquie contre le Rojava ».

Khaled Issa espérait avoir plus de soutiens de la part de la France, soulignant  qu’« ils appellent toutes les puissances internationales à être à la hauteur de la situation, notamment la France qui nous a déjà offert du soutien ». En effet, les kurdes syriens attendent beaucoup d’un soutien accru de la France dont les forces spéciales opèrent déjà au Rojava et dont le travail est fort apprécié. Notamment pendant la campagne de Manbij où elles ont été très présente pour guider les frappes aériennes des rafales français. De très nombreuses frappes aériennes ont été opérées par l’armée française pendant cette bataille difficile, mais victorieuse contre Daech.

conference-office-rojava-en-france-26-10-2016-odt

A gauche, en jaune les FDS, la zone à gauche est Afrin.
Rouge : le régime
Vert : les djihadistes soutenus par la Turquie  
Non coloré : Daech.

Depuis cette conférence de presse, rappelons que les attaques de l’armée turque, aidée de groupes islamistes radicaux n’ont pas diminué, et que si les USA ont mentionné que la Turquie n’était pas dans son droit, ils n’en ont pas pour autant fait un casus belli.


Traductions & rédaction par Kedistan. | Vous pouvez utiliser, partager les articles et les traductions de Kedistan en précisant la source et en ajoutant un lien afin de respecter le travail des auteur(e)s et traductrices/teurs. Merci.
Kedistan’ın tüm yayınlarını, yazar ve çevirmenlerin emeğine saygı göstererek, kaynak ve link vererek paylaşabilirisiniz. Teşekkürler.
Kerema xwe dema hun nivîsên Kedistanê parve dikin, ji bo rêzgirtina maf û keda  nivîskar û wergêr, lînk û navê malperê  wek çavkanî  diyar bikin. Spas
Auteur

Analyses, réflexions, chroniques…
Intérêt particulier pour le Rojava.

Blog Médiapart




Source: