Décembre 1, 2016
Par Le Monde Libertaire
181 visites


Trois ex-salariés d’Air France et des militants CGT accusés d’avoir agressé deux cadres lors d’une manifestation en octobre 2015, ont été condamnés à des peines de 3 à 4 mois de prison avec sursis par le tribunal de Bobigny, qui a relaxé deux autres prévenus. Poursuivis pour des dégradations commises sur le portail d’accès au siège de la compagnie aérienne à Roissy, dix autres salariés et ex-salariés de la compagnie se sont vu infliger une amende de 500 euros…




Source: