Plus d’infos sur le site de l’évènement : http://concertsansfrontieres.ras73.lautre.net/

SAMEDI 28 MARS – CONCERT – 19H30

- Mélo Sola (RAP/SLAM/GUITARE, CHAMBÉRY)

- Blow (ROCK PSYCHÉ/ ROCK PROGRESSIF, DE PARTOUT)

- La Denrée (CHANSON PUNK, RUMILLY)

- The Democrats – Punx (STREET-PUNK, HAUTE-SAVOIE)

Inter-scène avec L’ECHORALEUR (chorale révolutionnaire, Chambéry)

RESTAURATION avec LA MARMITE

PAF : PRIX LIBRE

LIEU :

SALLE JEAN DUCLOS

216 RUE MARC SEGUIN

73000 CHAMBÉRY / BIOLLAY

A PROPOS DU CONCERT SANS FRONTIÈRES :

Fort de vos soutiens, toujours plus nombreux d’année en année, notre collectif revient pour une septième édition du Concert Sans Frontières ! Depuis sept ans maintenant, cet événement festif est l’occasion de réunir toutes celles et tous ceux qui luttent contre la montée de l’extrême droite et de ses idées.

Comme chaque année, l’entrée du concert est à prix libre : quels que soient ses revenus, tout le monde est le bienvenu ! Les bénéfices contribuent à soutenir des luttes et des actions pour un monde sans frontières ni barbelés, et contre tous les nationalismes. En accord avec cette démarche, tous les groupes jouent contre défraiement. Avec les concerts précédents, nous avons pu soutenir des associations locales d’aide aux sans-papiers, des camarades antifascistes de Lyon en procès, ainsi que plusieurs militant·e·s récemment accusé·e·s de « délit de solidarité », et une colonie de vacances pour les enfants des migrant·e·s débouté·e·s du droit d’asile. Au niveau international, nous avons soutenu l’Anarchist Black Cross de Moscou, qui vient en aide aux anarchistes et antifas criminalisé·es en Russie ; et nous avons également fait parvenir notre soutien aux révolutionnaires kurdes du Rojava qui luttent contre les fascistes de DAESH, ou encore à une école libertaire en Argentine.

Très localement, l’année dernière a permis de soutenir la création d’un espace autogéré chambérien : l’Insolente. Parce que pour nous la diffusion des idées et des pratiques autogestionnaires et libertaires est un des moyens principaux de lutte contre l’extrême droite et ses idées de merde.

À Chambéry, la mobilisation populaire a permis la fermeture du local fasciste et la dissolution du « Bastion Social ». Mais c’est sans surprise que le groupuscule s’est remonté immédiatement sous son ancienne étiquette « EdelweiSS Pays de savoie ». Partout dans le monde, la banalisation des idées réactionnaires est la conséquence directe d’un système capitaliste, dans lequel les partis politiques traditionnels participent à une fascisation de la société par la répression sociale et l’exaltation nationale. Mais nous ne sommes pas dupes, la séquence sociale actuelle à travers les gilets jaunes ou le mouvement de grève des retraites le montre bien : les luttes collectives et sociales refont toujours surface pour combattre les oppressions !

Face aux fascistes et aux capitalistes, face à leur haine, nous continuerons à nous organiser collectivement pour mieux riposter !

Au quotidien, au boulot, dans nos quartiers, nos lycées, nos campagnes… ne cédons rien, prenons l’offensive !

Toutes les personnes qui souhaites s’impliquer sur le week end sont les bienvenu·es ! Que ce soit en amont pour la comm’, les 2 jours du week-end ou même juste 2h dans la soirée 😉

JPEG - 294.9 ko

Article publié le 24 Fév 2020 sur Renverse.co