Novembre 19, 2022
Par ACRIMED
129 visites

Critique des médias : une revue de presse hebdomadaire. Si ce n’est exhaustive, au moins indicative. Au programme : du 14/11/22 au 18/11/22.

Économie des médias

Appels à dons : Acrimed a lancé sa campagne de souscription le 17/11 : « Appel à dons : 40 000 euros pour préparer 2023 ! », tout comme l’Observatoire des multinationales, rejoignant ainsi plusieurs autres appels à soutien : CQFD, Siné Mensuel, Le Média, Mediacités, StreetPress, le Fonds pour une presse libre

Concentration et financiarisation des médias : « La situation est préoccupante, écrivions-nous dans l’édito du Médiacritiques n°44, consacré à la concentration et la financiarisation des médias. D’un côté, des propriétaires qui ne se privent pas de peser sur la ligne éditoriale de leur média, notamment en période d’élections, et qui peuvent pour cela s’appuyer sur des chefferies à leur écoute. De l’autre, une financiarisation qui fait primer des logiques de rentabilité et de profitabilité, au lieu d’investir dans le reportage et l’enquête. »

Le 16/11, la commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale a examiné – puis voté contre – une proposition de loi « visant à mettre fin à la concentration dans les médias et l’industrie culturelle », signée par les 75 députés du groupe LFI-Nupes. Voir le compte rendu d’Acrimed, et la tribune de Clémentine Autain dans Le Monde (16/11).

Sur la concentration des médias, lire aussi :


- « Konbini, le média écolo financé par un pétrolier lié à la Macronie », Le Vent se lève, 14/11.

- « LVMH s’invite au “Monde”, Daniel Kretinsky à “Libération” », Fonds pour une presse libre, 14/11.

- « L’ère des milliardaires », André Gunthert, L’image sociale, 15/11.

- « Hugo Clément lance Vakita, un média indépendant et engagé : “J’assume un engagement très fort” », Le Parisien, 15/11, et en particulier ce passage : « Pour lancer son site, il a fait appel à plusieurs investisseurs, parmi lesquels Xavier Niel, Marc Simoncini ou encore la famille Parisot. “Il n’y aura aucune pression puisque nous avons la majorité des parts de la société, jure Hugo Clément. Tous ont simplement décidé de nous aider. Nous les connaissons depuis plusieurs années et nous défendons des causes communes. Et nous n’avons pas fait de grosses levées de fonds, nous fonctionnons en petit épicier. On veut fuir la folie des grandeurs que peuvent avoir certains nouveaux médias sur Internet.” »

Grèves dans les rédactions et clauses de cession : « La rédaction de “Gamekult” démissionne après le rachat du site par Reworld Media » explique Le Monde (17/11) – voir le texte de la rédaction de Gamekult à ce sujet : « La rédaction quittera Gamekult le 7 décembre » (17/11).

Parallèlement, les grèves se multiplient dans les rédactions : à BFM-TV et RMC, au Parisien

Lire, aussi : « Démissions en masse chez Twitter après l’ultimatum d’Elon Musk, l’infrastructure du réseau menacée », 20 Minutes, 18/11.

Critique des médias

Hanouna : Les débats et les prises de position se sont multipliés depuis que Cyril Hanouna a insulté le député LFI Louis Boyard sur son plateau, le 10/11. À ce propos, quelques lectures :


- « Fallait pas y aller », Sébastien Fontenelle, Politis, 16/11.

- « Hanouna, altesse loyale de Bolloré », Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts, Les Jours, 14/11.

- Trois chroniques de Daniel Schneidermann sur Arrêt sur images : « L’homme qui tua (peut-être) Cyril Hanouna » (14/11), « La secte Hanouna, “en toute liberté” » (15/11), « Raquel Garrido, fanzouze “à la loyale” » (17/11).

Omerta : À propos d’un nouveau média…


- « Le média Omerta, nouveau porte-voix des obsessions réactionnaires », Mediapart, 17/11.

- « Fausse journaliste : le “piège” du film “Omerta” sur les trans », Arrêt sur images, 16/11.

Squats : Un sujet médiatique maltraité [1].


- « Squat et impayés de loyers : un texte construit autour d’une fable médiatique », Mediapart, 17/11.

- « Squats : Baba contre lébobos », Daniel Schneidermann, Arrêt sur images, 18/11.

Et aussi…


- « Au Qatar, TF1 a (presque) enquêté sur la Coupe du monde », Samuel Gontier, Télérama, 14/11.

- « Migrants parqués à Toulon : trois jours d’errances médiatiques », Arrêt sur images, 14/11.

- « Praud d’échappement vers Europe 1 », Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts, Les Jours, 17/11.

- « Les électeurs nord-américains contrarient encore les sondeurs et D. Trump », Observatoire des sondages, 14/11.

- « Injure raciste contre Danièle Obono : la condamnation de “Valeurs actuelles” confirmée », Mediapart, 17/11.

- « “Ultras”, “violents”… Ces médias qui criminalisent les écologistes », Reporterre, 18/11 [2].

- « De Zemmour à l’Ukraine, comment le média identitaire Livre Noir a implosé », La Lettre A, 14/11.

- « Sept procédures judiciaires contre StreetPress », StreetPress, 15/11.

Agenda

- 20/11, à Paris : rassemblement en soutien à Julian Assange, appelé par le Comité de soutien français à Julian Assange.

- 22/11, à Paris : « Médias en Seine ».

- 23/11, à Versailles : rassemblement en soutien à Reflets et pour la défense de la liberté de la presse, appelé par le SNJ.

- 23-25/11, à Bruxelles : Assises européennes du journalisme.

- 24/11, à Paris : Jeudi d’Acrimed. Au programme : deux siècles de critique anticapitaliste des médias, avec Dominique Pinsolle.

- 25/11, à Paris : « Journée de la presse indépendante 2022 : Comment restaurer la confiance dans les médias ? », organisée par le Spiil.

- 10/12, à Paris : débat « La gauche et la presse », organisé par la Gauche démocratique et sociale (GDS), à l’occasion des 30 ans de la revue Démocratie & Socialisme.

Acrimed est une association qui tient à son indépendance.
Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions.
Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.




Source: Acrimed.org