Janvier 11, 2023
Par Entre Les Lignes Entre Les Mots
292 visites

wjcc21.v019.i03-04.cover

RÉSUMÉ : Les enfants vivant avec la violence conjugale sont exposés aux multiples stratégies utilisées par les agresseurs pour contrôler leur mère, ce qui affecte leur sécurité et leur bien-être. Cependant, peu de recherches se sont penchées sur les relations des enfants avec leurs pères ou les partenaires de leur mère dans ce contexte. Cette lacune dans la littérature est problématique, car il est essentiel d’étudier les relations des enfants avec ces hommes afin de comprendre pleinement le vécu de ces jeunes et de créer des politiques et des pratiques qui respectent leurs droits et répondent adéquatement à leurs besoins. Cet article relate les résultats d’une étude menée auprès d’enfants et met l’accent sur leurs relations avec les auteurs de ces violences, avant et après une séparation. L’étude s’est appuyée sur une méthodologie participative et qualitative, qui a impliqué des groupes de discussion et des entretiens individuels avec 59 participant-es âgé-es de 6 à 18 ans. Les résultats de la recherche révèlent que les relations des enfants avec leur père et les partenaires de leur mère avaient été caractérisées par la violence et le contrôle, ce qui avait entraîné toute une série d’émotions négatives. Plusieurs participant-es ont déclaré avoir été soulagé-es de n’avoir eu que peu ou pas de contacts avec ces hommes depuis la séparation. Bien que certain-es participant-es aient exprimé une crainte persistante, quelques autres participant-es ont noté que les relations avec leur père s’étaient améliorées pendant cette période.

Auteur et autrices :
Simon Lapierre – Simon Lapierre, Ph.D., est professeur à l’École de travail social de l’Université d’Ottawa. Il est membre fondateur du collectif de recherche FemAnVi (Féministes Anti-Violence).
Isabelle Côté – Isabelle Côté, Ph.D., est professeure adjointe à l’École de service social de l’Université Laurentienne. Elle est membre fondatrice du collectif de recherche FemAnVi (Féministes Anti-Violence).
Geneviève Lessard – Geneviève Lessard est professeure à l’École de service social de l’Université Laval. Elle est directrice du Centre de recherches RAIV (Recherches Appliquées et Interdisciplinaires sur les Violences intimes, familiales et structurelles).

Coercive Control – “He was the king of the house” children’s perspectives on the men who abused their mothers (« Il était le roi de la maison » – Points de vue d’enfants sur les hommes qui violentaient leur mère)

Source : Journal of Family Trauma, Child Custody & Child Development, Volume 19, 2022 – Issue 3-4: Special Issue on Parental Alienation and Family Reunification: Controversial Issues and Current Research – Part I and Special Issue on Parental Alienation and Family Reunification: Current Approaches and Programs – Part II – DOI: 10.1080/26904586.2022.2036284

https://tradfem.wordpress.com/2023/01/06/compte-rendu-de-recherche/

Auteur : entreleslignesentrelesmots

notes de lecture




Source: Entreleslignesentrelesmots.wordpress.com