J’ai retrouvé en rangeant mes archives un certain nombre de documents relatifs à l’Alliance syndicaliste et à l’UTCL, l’ancêtre d’Alternative libertaire. Le texte présenté ici est le compte rendu d’une « Conférence des travailleurs libertaires » qui eut lieu à Paris en octobre 1977, à laquelle assistèrent l’Alliance syndicaliste, l’UTCL, le groupe anarcho-syndicaliste de Rouen avec une délégation nombreuse d’une douzaine de personnes, des camarades de Bordeaux, deux camarades de Perpignan arrivés le vendredi 26 octobre en fin d’après-midi, et divers observateurs, dont Jean-Louis Laredo, de la Fédération anarchiste, militant du groupe Fresnes-Antony et mandaté par les Relations extérieures de la FA.

Les camarades de l’UTCL avaient la dernière mouture de « Tout le pouvoir aux travailleurs » d’octobre 1978 qui faisait grande place au léninisme sans vouloir trop le laisser paraître.

Une seconde conférence, la Conférence nationale des anarcho-syndicalistes (CNAS), eut lieu en septembre 1978 à Sotteville-lès-Rouen, à l’initiative du Groupe anarcho-syndicaliste de Rouen et de l’Alliance syndicaliste. Y furent présents des groupes FA, la FA à titre d’observatrice, mais aussi la CNT (Vignolles), la CNT (Tour d’Auvergne), l’UTCL, l’UAS, le Syndicat autogestionnaire des travailleurs (SAT) de Lyon et des individus indépendants.

La réunion de Paris d’octobre 1977 ne connut pas de suite réelle en ce qui concerne l’UTCL. En revanche la CNAS, née en septembre 78 à Rouen, a poursuivi sa route et s’est étoffée à partir de la réunion suivante à Lyon…

Le texte joint est le compte rendu que fit Jean-Louis Laredo de la rencontre de Paris d’octobre 1977. Il prend une signification toute particulière au lendemain de la fusion AL/CGA.

René Berthier

26 juin 2019


Le document est une photographie du texte dactylographié de Laredo, pas de très bonne qualité, par conséquent


Article publié le 27 Juin 2019 sur Monde-nouveau.net