Ce qui suit fonctionne mieux si vous êtes un groupe de référence bien préparé, mais il peut aussi être fait seul, avec un appartement partagé, avec quelques voisins, etc.

Si vous constatez qu’il y a des pillages dans votre région, passez rapidement à l’action, même si vous ne voulez pas y prendre part vous-même. Arrivé sur place (sans ordre de préséance) :

1. exhorte tous ceux qui entrent à mettre des masques ( !) et des gants pour leur propre sécurité (le G20 vous salue)

2. détruit immédiatement tout l’alcool, en particulier l’alcool fort Les foules agressives et ivres ont tendance à mettre en danger leur environnement immédiat (en particulier les groupes d’hommes ivres *toux*). De nombreuses émeutes se sont également endormies à cause d’un excès d’alcool au sens propre du terme.

3. tenir les personnes à l’intérieur constamment informées de la situation à l’extérieur.

4. envoyer des personnes pour vérifier les voies d’évacuation et signaler tout mouvement des flics.

5. essayer d’appliquer des règles simples qui augmentent la justice distributive. Par exemple, ne prenez que le nombre de personnes que vous pouvez transporter, les chariots de supermarché ne sont pas autorisés, il y en a donc plus pour tout le monde. Les vieux et les faibles d’abord, etc.

6. sécuriser les extincteurs. Ils permettent de lutter non seulement contre les incendies dans les pièces fermées (très dangereux s’il y a d’autres étages au-dessus), mais aussi comme arme contre les flics et autres idiots.

7. les vidéastes de téléphone portable et autres se voient retirer leurs outils d’information.

8. si vous en avez la capacité, participez à la construction de barricades dans les rues avoisinantes.

Restez en bonne santé et restez ensemble !


Article publié le 01 Avr 2020 sur Nantes.indymedia.org