Décembre 17, 2021
Par Union Communiste Libertaire 49
329 visites

Voici les communiqués de l’UCL de ce dernier mois :

Face aux racismes et au fascisme, solidarité de classe !

Parallèlement au racisme d’État, poursuivi et intensifié sous Macron, la menace fasciste se fait plus lourde que jamais dans le pays à l’approche des présidentielles. Face au racisme et au fascisme, nous devons travailler à une riposte populaire sur tous les fronts, pour affirmer une solidarité de classe et conquérir nos droits !

Soutien aux militant·es agressé·es lors du meeting du fasciste Zemmour

Dimanche 5 décembre, plusieurs militant·es de SOS Racisme se sont présenté·es dans la salle où se tenait le premier meeting de la campagne du désormais candidat fasciste Éric Zemmour. Ils et elles ont dénoncé son discours raciste et sorti des affiches en criant le slogan « non au racisme », avant d’être violemment agressé·es par une partie du public.

En master ou ailleurs, la sélection c’est toujours non

Il y a quelques jours les syndicats étudiants et organisations de jeunesse ont appris qu’une nouvelle plateforme de sélection en master « Trouve ton master » était à l’ordre du jour des conseils d’université. Sur le modèle de parcoursup, la plateforme va renforcer et généraliser la sélection en master à la sortie de la L3.

La mort à l’ombre des murs

La peine de mort a été abolie en France en 1981. Pourtant, à l’abri des regards, le système carcéral continue d’exercer ses effets néfastes. Derrière les murs, l’isolement, l’absence de soin, l’humiliation et la violence font qu’encore aujourd’hui, on souffre et on meurt en prison.

Zemmour candidat : faisons taire l’extrême droite !

Mettant fin à un faux suspens entretenu depuis des mois par le cirque médiatique, Éric Zemmour a officialisé sa candidature pour l’élection présidentielle de 2022, à travers une vidéo publiée sur les réseaux sociaux puis une invitation en grandes pompes au JT de 20h sur TF1. Contre l’extrême droite, mobilisons nous massivement à Paris le 5 décembre !

Contre la répression coloniale en Guadeloupe

La contestation de la politique sanitaire dans les outre-mer s’est inscrite dans la durée depuis cet été et a passé un pallier dans les tensions ces dernières semaine en Guadeloupe. En effet, plusieurs territoires ont connu des couvre-feux maintenus quand ces dispositions ne sont plus appliquées en métropole depuis le mois de mai.

Plutôt que des hommages hypocrites, des papiers pour tous et toutes

Le 24 novembre, 31 personnes sont mortes dans la Manche. Ces personnes étaient des réfugié·es. Nos pensées vont à leurs proches.

À travail égal, salaire égal ! Soutien aux intérimaires de Bonna Sabla !

Depuis le 02 Novembre, des dizaines d’intérimaires de plusieurs agences soutenu par la CGT Intérim et travaillant pour l’entreprise Bonna Sabla se sont mis en grève reconductible. Ils dénoncent les fausses promesses de la direction de l’usine, qui leur avait fait miroiter une embauche en CDI et une prime de fin de chantier de 4000 euros. Au lieu de ça, Consolis, la maison mère de Bonna Sabla, décide de fermer le site au prétexte que l’entreprise n’a pas décroché les derniers appels d’offre.

La COP26 : plus qu’une farce, un cirque entier

La COP26 s’est achevée. S’il y a quelques années encore, elle pouvait entretenir l’espoir d’une réponse internationale à la crise climatique, aujourd’hui l’illusion tient de plus en plus difficilement. Des traités ont succédé à d’autres traités, parfois en revoyant les objectifs à la hausse, souvent en les revoyant à la baisse, quand ce ne sont pas carrément des pays qui s’en sont retirés. Il reste, une fois de plus, que rien n’est contraignant. Toutes les belles déclarations restent dépendantes du bon vouloir de dirigeants qui préfèrent maintenir leur domination économique quitte à sacrifier la planète sur l’autel de la compétitivité.

Solidarité contre les agressions fascistes

Lundi 22 novembre au soir, deux syndicalistes SUD-rail, dont un militant de l’Union communiste libertaire, ont été violentés par une bande de fascistes alors qu’ils étaient attablés en terrasse à Paris.


Communiqués internationaux :

La mort dans la Manche

Les vingt-sept décès récents de réfugiés dans la Manche font suite à dix autres décès cette année de réfugiés désespérés qui tentaient de traverser vers le Royaume-Uni. Il ne semble pas y avoir de chiffres officiels concernant le nombre de décès dans des circonstances similaires au cours des vingt dernières années, mais en octobre dernier, le chiffre de 296 a été donné pour les personnes qui ont tenté de traverser par bateau ou par tunnel. Ces derniers chiffres portent le nombre de morts à plus de 330, sans parler des milliers de personnes qui ont trouvé la mort en Méditerranée. Nos pensées vont aux parents et amis de ceux qui sont morts.

Vive la résistance des peuples du Rojava

La révolution du Rojava a défendu le monde, maintenant le monde doit défendre la révolution du Rojava !

Embargos, coupures des sources d’eau et frappes aériennes contre les civils sont quelques-uns des crimes de guerre commis par l’État néofasciste turc tout au long de cette année contre la révolution du Rojava.


Via le Rail déchaîné (blog des travailleurs et travailleuses du rail de l’UCL) :

Après le 17 novembre, une grève d’ampleur est nécessaire !

Dans toutes les régions le constat est le même : cela faisait des années que nous n’avions pas constaté autant de mobilisations locales. Qu’il s’agisse de grèves plus ou moins unitaires, reconductibles ou à travers des journées d’action répétées, grèves sur la journée complète ou simples débrayages pour organiser des assemblées générales de grévistes, tous ces mouvements ont en commun de résister à la dégradation des conditions de travail que les patrons cherchent à imposer mais portent aussi souvent la revendication d’augmenter les salaires !


Le Clash, bulletin lycéen et étudiant de l’UCL :

Vaincre l’extrême droite sur nos lieux d’étude

Le 25 octobre, deux étudiants d’Albi, dont un représentant syndical, se sont fait agressés par des militants fascistes, proche du groupe dissout Génération Identitaire. Plus récemment, ce sont des membres de la Cocarde et de l’Action Française qui attaquent la manifestation contre les violences sexistes et sexuelles à Paris le 20 novembre. Ces attaques sont nombreuses et montrent le vrai visage de l’extrême-droite, contre le mouvement étudiant et plus largement toute forme de lutte d’émancipation.




Source: Unioncommunistelibertaire49.fermeasites.net