Janvier 25, 2022
Par Union Communiste Libertaire 49
283 visites

Voici les communiqués de l’UCL de ce dernier mois :

Réseaux sociaux : fausse neutralité, vraie désinformation

À l’approche de l’élection présidentielle, qui favorise des débats politiques au sein de la population, il faut rappeler que les réseaux sociaux ne sont pas plus neutres politiquement que les médias traditionnels. L’absence de rédacteur en chef ou de ligne éditoriale n’est qu’une façade  : des algorithmes dictent bel et bien quel type de contenu est favorisé.

Communiqué de soutien à Nous Toutes, au Planning Familial, et à toutes les victimes de harcèlement transphobe

Le 3 janvier, un collectif comptabilisant les Féminicides par compagnon et ex a tenu et relayé des propos transphobes en réponse à une question sur ses méthodes. #NousToutes et Le Planning Familial, après avoir condamné ces propos, ont subi une vague de harcèlement inadmissible. Nous assurons notre soutien à NousToutes et le Planning, ainsi qu’à toutes les personnes victimes de ces propos.

Solidarité avec le peuple Kazakh face à la répression meurtrière

En proie à des grèves et des manifestations massives, le Kazakhstan connait le plus grand bouleversement socio-politique de son histoire récente. Difficile d’y voir très clair, d’autant qu’Internet est bloqué depuis plusieurs jours et empêche toute information de filtrer. Aux dernières nouvelles, la dictature avait fait appel aux troupes russes et des pays environnants pour mater la révolte. L’Union Communiste Libertaire s’inquiète de la répression sanglante en cours et relaie les aspirations de justice sociale et le rejet de l’autocratie que manifestent massivement les populations du Kazakhstan.

Soutenons les postiers sans-papiers

L’Union Communiste Libertaire dénonce les conditions inhumaines dans lesquelles sont embauchés les travailleurs sans-papiers, elle dénonce la responsabilité de l’Etat et tout le système de sous-traitance et d’intérim qui rendent ces conditions possibles. Elle apporte tout son soutien aux postiers sans-papiers de DPD et Chronopost.

Le 8 janvier dans la rue avec la gauche kurde, vérité et justice pour Fidan, Sakîne et Leyla

L’Union communiste libertaire appelle à manifester le 8 janvier à Paris contre l’oppression du Kurdistan et pour la vérité sur le triple assassinat, à Paris, des militantes Fidan (Rojbîn) Doğan, Sakîne Cansiz et Leyla Saylemez.

Deux mois d’occupation à Nanterre : pour les fêtes, les sans-facs veulent des inscriptions !

Depuis maintenant deux mois les sans-facs de Nanterre occupent les bâtiments de leur fac pour exiger l’inscription d’une quarantaine étudiant·es.

L’épidémie progresse, le mépris du gouvernement aussi !

Alors que le covid circule plus que jamais, le gouvernement, à nouveau en dessous de tout, choisit encore une fois un autoritarisme borné. L’Union communiste libertaire continue de réclamer, bien au contraire, qu’on fasse confiance aux travailleur·ses et qu’on les protège. En particulier, la santé et la recherche publique, deux secteurs clés pour sortir de la crise, ont besoin de bien plus de moyens.

IEP Grenoble : droite et extrême droite ensemble contre les libertés académiques

Lundi 20 décembre, Laurent Wauquiez (président de la région Auvergne-Rhône-Alpes) a annoncé la suppression des subventions régionales à Sciences Po Grenoble. En cause, une prétendue « dérive idéologique et communautariste » qui renvoie à un an de polémique réactionnaire locale sur fond d’accusations « d’islamogauchisme » et de « wokisme ».

Michel Desmars (1942-2021), militant de Mai

Michel Desmars est décédé le 21 décembre, à 79 ans. Figure rouge et noir du mois de mai 1968 à Tours, cheminot et syndicaliste révolutionnaire, internationaliste, il fut tout cela à la fois.

Référendum en Kanaky : fausse victoire mais vrai désaveu du colonialisme français

Le 11 décembre avait lieu la 3e consultation de la fin de l’accord de Nouméa ouvrant la voie à une possible indépendance de la Kanaky. Nous rappelons que la Kanaky est encore, dans les faits, une colonie dont l’État français profite à des fins économiques (le Nickel notamment) et géo-stratégique (maintien de l’influence française, en particulier militaire, dans le pacifique) et dont les décisions régaliennes sont prise en métropole. Les habitant·es Kanaks subissent encore de fortes discriminations sociales et raciales et revendiquent depuis toujours leur indépendance.


Via Classe buissonnière (bulletin des travailleurs et travailleuses de l’éducation de l’UCL) :

13 janvier : Une mobilisation historique ! N’en restons pas là !

Le 13 janvier 2022, toutes les organisations syndicales de l’éducation nationale appellent à la grève. Nous soutenons avec force ce mouvement, et les militant·es de l’UCL seront dans l’action ce jeudi.

Un impératif : continuer de lutter !

La grève de ce jour est une réussite, avec une majorité de travailleurs et de travailleuses de l’Éducation nationale qui ont suivi l’appel des organisations syndicales lancé il y a moins d’une semaine. Preuve que l’exaspération est grande. Enseignant-es, assistant-e-s d’éducation (AED), accompagnant-e-s d’élèves en situation de handicap (AESH), tous les corps de l’éducation nationale se sont mobilisés, ainsi que des lycéen-e-s et parents d’élèves (tout autant victime de la politique désastreuse de Blanquer), dans une véritable démonstration de force. L’ultime grande bataille du quinquennat Blanquer s’engage maintenant avec ce dernier round !

Après le 27, poursuivre la grève jusqu’à la victoire !

La grève du 13 janvier a été une bouffée d’air, même s’il ne faut pas oublier que des mobilisations fortes avaient déjà eu lieu ces derniers mois dans l’Éducation nationale, notamment parmi les précaires (AED, AESH). Au-delà de la question de premier ordre du désastre de la politique sanitaire mise en place au sein des lieux d’études, c’est une colère et un malaise profond qui ont pu s’exprimer : celui des travailleurs et des travailleuses de l’Éducation nationale qui voient leurs conditions de travail se dégrader jour après jour.




Source: Unioncommunistelibertaire49.fermeasites.net