389 visites


Après les affiches “tué parce que français # alerte islamisme”, suite à la mort de Samuel Paty et diffusées pendant la période de la Toussaint, la ville d’Orange récidive avec la série “fiers d’être français”.

C’est avec l’argent des contribuables que la municipalité d’extrême-droite diffuse sa propagande nationaliste, catholique et raciste.

En effet, on y retrouve les grandes figures de l’histoire catholique de France : le baptême de Clovis, Jeanne d’Arc et Saint Louis, ce roi antisémite.
Une petite touche islamophobe avec Guillaume au Cort-Nez qui aurait “bouté” les sarrasins hors d’Orange (rappel à Charles Martel cher à l’extrême droite, mais faisons local, précisons tout de même que ce personnage est avant tout le héros fictif d’une chanson de geste !).

S’ensuit une touche soi-disant féministe avec Marie Curie, en oubliant de préciser que c’est une migrante polonaise et Olympes de Gouges fervente défenseuse de la suppression du mariage religieux et de l’esclavagisme !

S’ils y avaient regardé de plus près, ils auraient également pu lire : “Ils traitaient ces gens-là de brutes, d’êtres que le Ciel avait maudit ; mais en avançant en âge, je vis clairement que c’était la force et le préjugé qui es avaient condamnés à cet horrible esclavage, que la Nature n’y avait aucune part et que l’injustice et puissant intérêt des Blancs avait tout fait” (“L’esclavage des nègres” 28/12/1789)
Valeurs très éloignées de leur politique.

Une fois de plus, l’extrême-droite détourne des idées et des faits “nobles” à leur fin, leur Roman National, voire nationaliste, n’est pas le nôtre. Face à leur instrumentalisation de l’Histoire nous riposterons toujours par la raison en nous appuyant sur le travail des historiens.

VISA 13

illus




Source: Visa-isa.org