Depuis septembre des militant·es et organisations actives dans le mouvement social nancéen se sont rassemblé·es en collectif pour s’opposer à l’implantation de ce commerce relayant les idées les plus réactionnaires, dangereuses et nauséabondes.

Mi-octobre, nous étions des centaines à défiler dans les rues de Nancy pour en réclamer la fermeture.

Aujourd’hui l’affichage clair sur leur vitrine du soutien de ces libraires à l’organisation Génération Identitaire confirme ce que nous disons depuis le début : Les Deux Cités, ce n’est pas une simple librairie, mais elle se veut être le lieu de rendez-vous de figures locales et nationales connues pour leurs propos xénophobes, racistes, sexistes et homophobes.

Avec cet affichage en soutien à Génération identitaire, elle ambitionne d’attirer à elle les militant·es de la droite la plus extrême, celles et ceux qui n’hésitent pas à s’engager violemment contre les populations migrantes, musulmanes, LGBT, de gauche….

En affichant son soutien à Génération identitaire, les Deux Cités s’associent ouvertement à un groupuscule violent et raciste en voie de dissolution.

Avec ce nouveau signal, pour nous, il n’y a plus à tergiverser. « Les Deux Cités » doit fermer !

Le collectif « Non aux Deux Cités » : Militant·es et organisations SUD-Solidaires 54, UD-CGT 54, UL-CGT de Nancy, CGT ARS, Syndicat des Avocats de France, Fédération Syndicale Etudiante Nancy, Front Social 54, NPA 54, Théâtre Le L.E.M.,…




Source: Visa-isa.org