287 visites

Mercredi 8 décembre, des étudiant-e-s d’Aix-en-Provence ont tenu une assemblée générale, suivie d’un rassemblement de mobilisation antifasciste, afin de dénoncer le contexte politique actuel et la présence incessante d’organisations d’extrême droite sur le campus Schuman d’Aix-Marseille Université.

Pendant l’AG, des membres de l’UNI sont venus perturber la mobilisation antifasciste en sortant leurs drapeaux et en s’attaquant à des militant-e-s. Une première fois repoussés, les fascistes sont revenus agressivement avec des membres de l’Action française.

Lors du rassemblement, à la Rotonde pour dénoncer la présence de l’extrême droite au-delà de l’université dans l’ensemble de la société, le même groupe fasciste armé de bâtons et d’un couteau a attaqué la manifestation à coups de bâtons blessant légèrement quelques militant-e-s antifascistes. La police est intervenue tardivement, mais en réprimant violemment les antifascistes et confisquant leur matériel.

Les fascistes ont ensuite poursuivi dans les rues d’Aix les militant-e-s antifascistes mais aussi des adolescent-e-s qui assistaient à la mobilisation, dans le but de les agresser.

Ces attaques témoignent de la montée en puissance des groupuscules fascistes alors que les idées de l’extrême droite sont banalisées.

Cette même extrême-droite fait preuve, toute l’année de sexisme, de racisme, de transphobie, d’homophobie, de lesbophobie, de validisme, … Cette même extrême droite qui veut le retour d’un “mérite” qui n’existe pas et qui s’oppose à la réussite de tou-te-s. Cette même extrême droite qui va jusqu’à se positionner contre certaines disciplines scientifiques enseignées à Aix-Marseille Université ou même contre “les universitaires”. Cette même extrême droite qui n’hésite pas, comme hier, à venir avec des barres de fer quand nous avançons des idées. Cette même extrême droite qui n’a, au final, rien à faire à l’université.

Ainsi, nous réaffirmons la nécessité d’une réaction unitaire face à la montée de l’extrême droite et du fascisme. Nous appelons également à la constitution d’une large coordination antifasciste.

L’extrême droite est un danger mortel, organisons nous collectivement !

No pasarán !

https://www.solidaires13.org/agressions-fascistes-a-aix/

illustration




Source: Visa-isa.org