Communiqué sur le rassemblement en solidarité avec les réfugié-e-s, contre le racisme, les frontières et le fascisme.

Le 6 Février, le général Piquemal (ancien commandant parachutiste et de la Légion étrangère participait à une manifestation de Pegida (Groupe fasciste « anti-islamisation » originaire d’Allemagne) avant d’être arrêté.

Le 20 Février, des patriotes et nationalistes ont appelé à une manifestation en soutien à ce général et pour « reprendre le pays » sur la place du Capitole.

Face à cette volonté des forces réactionnaires et xénophobes d’occuper l’espace public, nous avons appelé à un contre-rassemblement. Notre mobilisation préalable et notre présence sur la place du Capitole à l’heure de leur rassemblement ont permis l’annulation pure et simple de la manifestation en soutien au général Piquemal.

Nous restons vigilant-e-s et appelons à être plus nombreu-x-ses les prochaines fois,  pour continuer de maintenir l’extrême droite en échec.

Contre les frontières, le racisme et le fascisme, solidarité avec les migrant-e-s de Calais !

Article précédent
Cantine populaire