C’est avec presque le même type de grenade que celle qui a couté la vie à Rémi Fraisse à Sivens qu’un jeune homme de 21 ans a eu la main arrachée à Notre Dame des Landes.

Peut-on sincèrement penser que tout cela n’est pas volontaire ? Alors que cette arme a déjà tué, elle est toujours employée et sans ménagement par les Gendarmes Mobiles. Ce choix n’est pas innocent.  Et ce choix découle des décisions de l’Etat.

Nous savons bien qu’une fois de plus seront avancés des arguments autour de la « faute à pas de chance » ou de la mise en accusation du mutilé pour le décrire en quasi-terroriste . Les mensonges d’Etat pour protéger ses forces de répression ne sont ni neufs, ni novateurs.

Le Groupe Graine d’Anar membre de la Fédération Anarchiste apporte tout son soutien à ce jeune homme blessé dans sa chair en défendant des idées et l’envie d’un monde meilleur et débarrassé du capitalisme et de ses horreurs. Et elle apporte son soutien plein et entier à celles et ceux qui luttent encore et refusent de laisser place à la fatalité.

Groupe Graine d’Anar membre de la Fédération Anarchiste – 23 mai 2018

[Communiqué Groupe] Encore une fois, l’Etat mutile !

Communiqué format PDF : 20180523 – Encore une fois l Etat Mutile Communique Graine d Anar