Après avoir envoyé les CRS contre les étudiant-e-s en lutte, contre les cheminot-e-s qui
tentaient d’occuper les gares, l’Etat montre, une fois de plus, avec l’attaque contre le
bocage à grands coups de matraques, grenades et bulldozers que son seul langage est la
violence et la répression.Car la zad est un lieu de ré-appropriation et de cultures de la terre, de création
d’alternatives, … nous condamnons cette nouvelle vague d’expulsion, nous nous joignons
donc aux appels à la résistance et aux actions émis par les habitant-e-s de la ZAD :

/// Converger immédiatement sur place pour ceux et celles qui le peuvent

/// A un rassemblement devant la préfecture à Nantes à 18h suite à une journée d’expulsion

/// A des rassemblements et occupations sur les places des villes et devant les mairies et
préfectures. Les comités de soutien peuvent signaler leurs rendez-vous et actions au site
zad.nadir afin qu’ils soient relayés

/// A une manifestation le samedi après une semaine d’expulsion à Nantes

/// A une convergence sur la zad le dimanche après une semaine d’expulsion
Contre cette nouvelle vague d’expulsion, de destruction de la ZAD, actions, solidarité et
résistance !

17/05/2018 La Fédération Anarchiste

Le communiqué en format PDF : 20180517 Communiqué NDDL 17 mai 2018

Source: http://grainedanar.org/2018/05/17/communique-fa-nddl-contre-la-nouvelle-vague-dexpulsion-solidarite/ -