Fichier en PDF : 20190722 Communiqué Bure FA

Le 22 juillet 2019

Bure : soutien aux résistants expulsés de Bois Lejuc ! 

Le 18 juillet, un groupe de résistants à la folie nucléaire et au projet d’enfouissement des déchets sur Bure avait réinvesti le Bois Lejuc!

Comme le signifiaient ces résistants dans leur communiqué  : « De nombreuses personnes ont réinvesti ce lieu au sol comme dans les arbres pour réaffirmer leur opposition au projet de centre d’enfouissement de déchets radioactifs Cigéo, au nucléaire et à son monde, industriel, colonial, militaire. Les forces policières qui occupaient jusque-là ce lieu stratégique et protégeaient les intérêts de l’Andra ont été contraintes de quitter les lieux. Nous appelons dès maintenant à converger dans le bois Lejuc ainsi que dans les villages de Bure et Mandres-en-Barrois, situés à deux kilomètres de la forêt. »

Cet affront était de trop pour l’Etat, protecteur de la gabegie nucléaire, et un nombre impressionnant de policiers et gendarmes, accompagnés de pompiers, sont venus déloger les occupants dans les arbres. Mais cela ne s’est pas arrêté là : des contrôles routiers, des interdictions de circuler pour piétons et véhicules près du Bois Lejuc ont été mis en place. On notera aussi l’utilisation d’un hélicoptère, de drones, de chiens, de motocross… Avec pour résultat l’expulsion de ceux qui rêvent un monde débarrassé du nucléaire.

C’est fort de ce contexte que la Fédération Anarchiste apporte son soutien aux anciens occupants du Bois Lejuc et qu’elle invite toutes celles et ceux qui le souhaitent à résister à leurs côtés.

Relations Extérieures de la Fédération Anarchiste


Article publié le 25 Juil 2019 sur Grainedanar.org