Janvier 20, 2018
Par Zone À Défendre
232 visites


COMMUNIQUE DE PRESSE DE L’ENSEMBLE DES COMPOSANTES DU MOUVEMENT CONTRE L’AEROPORT

(habitant-e-s de la zad, Acipa, Coordination, COPAIN, Naturalistes en lutte)

Ce mercredi 17 janvier, nous venons collectivement d’obtenir une
formidable victoire, un signe fort pour toutes les autres luttes.
Nous voilà maintenant dans une nouvelle phase, pleine de possibilités
d’avancer ensemble, notamment sur des questions d’usage commun, comme
celle de la D281, dite “route des chicanes”.

Fermée par les autorités dans le cadre du projet d’aéroport en 2013,
cette route a été réouverte par le mouvement dans la foulée.
Aujourd’hui, l’ensemble du mouvement fait le choix de la transformer
pour la rendre plus accessible à nos voisin-e-s et aux riverain-e-s des
bourgs alentour.

Pour que tou-te-s puissent y circuler tranquillement, il y a aura
immédiatement des ralentisseurs provisoires, puis par la suite des
ralentisseurs pérennes, et des voies de passage seront créées pour nos
ami-e-s tritons, salamandres et autres habitant-e-s du bocage.

Nous portons ceci collectivement, et collectivement nous pourrions
revenir sur cette décision si des menaces d’expulsion venaient à se
concrétiser, en refermant cette route et les autres traversant la zad.
C’est un engagement fort que nous renouvelons ensemble pour défendre
l’avenir de la zad.

Un chantier collectif est organisé pour cela à partir du 22 janvier, et
nous faisons le choix de vivre ce moment sans la présence de
journalistes. Nous vous remercions de bien vouloir respecter ce choix.
Dès avancée suffisante du chantier, une conférence de presse sera
organisée. Le lieu et la date seront communiqués dès que possible.

Cette route était et restera un des symboles de notre résistance
commune, et c’est tout-e-s ensemble que nous mettons en oeuvre son usage
partagé, pour l’avenir de la zad, puisque qu’il n’y aura pas d’aéroport.

Le mouvement contre l’aéroport




Source: