Avril 18, 2016
Par Indymedia Lille
276 visites


Communiqué n°14 du Collectif des Olieux
17 avril 2016
Actuellement, une trentaine de jeunes sont reconnus mineurs par le Juge des Enfants. Cela veut dire
qu’ils doivent être pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance : hébergement en foyer,
scolarisation, accompagnement social et éducatif ; ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.
Jeudi 14 avril dernier, comme depuis plusieurs mois, certains de ces jeunes sont allés réclamer leurs
droits à l’UTPAS de Triolo qui s’occupe des mineurs étrangers isolés.
Une personne de ce service a répondu ceci à leur demande :
“La France ne va pas accueillir toute
la misère de l’Afrique”
. Le personnel leur a demandé de partir mais les jeunes n’ont pas bougé, ils
sont restés pour réclamer leurs droits.
La responsable est ensuite arrivée. Elle leur a demandé à son tour de quitter les lieux en les
menaçant d’appeler la police. Les jeunes n’ont toujours pas bougé. Au bout de deux heures, elle a
fait appel à la police. Le police est arrivée et a demandé aux jeunes de sortir dehors pour discuter.
Les jeunes ont expliqué leur situation. La police leur a dit d’aller réclamer leurs droits auprès de leur
avocate et est repartie, après avoir pris leurs identités.
Suite à cela, les jeunes sont allés chez leur avocate pour lui expliquer ce qui venait de se passer.
Nous constatons donc que lorsque des jeunes mineurs vont simplement demander à l’Aide
Sociale à l’Enfance d’obtenir leurs droits, ils ont comme réponse un traitement inhumain et
l’envoi des forces de police.





Source: