Juillet 17, 2020
Par La Bogue
389 visites


Le jeudi 16 juillet 2020, le groupe Extinction Rebellion Limoges a effectué sa première action : de l’affichage et de l’antipub dans le centre-ville de Limoges.

En effet, la pub est ECOCIDAIRE : Elle contribue à l’épuisement des ressources et à la création de déchets aussi polluants que coûteux. Elle est INTRUSIVE : dans les espaces publics, elle ne nous laisse pas d’autre choix que de la voir et, non contente de s’introduire dans les foyers et d’influencer les enfants dès leur plus jeune âge, la publicité fait progressivement son entrée dans les écoles (matériel pédagogique griffé, partenariats, ventes de boissons, etc.). Elle est DOGMATIQUE : sexisme, ethnocentrisme, racisme, culte de l’apparence, du « tout, tout de suite », compétition, matérialisme, conformisme, violence, maigreur et jeunisme. Elle est aussi COUTEUSE : Elle crée de faux besoins, de la dépendance, et provoque des dépenses inutiles et le surendettement.

Cette action était également l’occasion d’informer les gens de notre existence afin que ceux qui voudraient nous rejoindre le puissent ([email protected]).

Des gens se moquent de vous tous les jours. Ils s’immiscent dans votre vie, prennent une photo de vous, puis disparaissent. Ils vous toisent depuis de grands immeubles et vous font vous sentir petit. Ils font des commentaires désinvoltes depuis des bus qui sousentendent que vous n’êtes pas assez sexy et que le bonheur est ailleurs.

Ils sont à la télé, faisant se sentir nulle votre copine. Ils ont accès à la technologie la plus sophistiquée que le monde n’ait jamais connue et vous tyrannisent avec. Ce sont les publicitaires et ils se paient votre tête.

Vous, en revanche, vous n’avez pas le droit de les toucher. Marques déposées, droits sur la propriété intellectuelle et loi sur le copyright signifient que les publicitaires peuvent dire ce qu’ils veulent, où ils le veulent, en toute impunité.

Qu’ils aillent se faire voir ! Toute publicité dans un espace public qui ne donne pas d’autre choix que de la voir vous appartient. A vous de vous en saisir, de la réarranger et la réutiliser. Vous pouvez en faire ce que vous voulez. Demander leur permission reviendrait à demander de garder une pierre qu’on viendrait de vous jeter à la tête.

Vous ne devez rien aux compagnies. Et encore moins de l’égard. Ce sont elles qui vous sont redevables. Elles ont réorganisé le monde de manière à s’imposer à vous. Elles ne vous ont jamais demandé votre permission, ne commencez jamais à leur demander la leur.

Banksy









































Source: Labogue.info