[unable to retrieve full-text content]

Dans la nuit du 11 et 12 février, des personnes se sont approprié notre mode d’action qu’est le collage pour faire entendre des idées racistes. Plusieurs collages ont été retrouvés à différents endroits de Lyon, et même si ceux-ci ne sont pas signés de notre nom, on sait qu’ils ont été collés dans le but de prêter à confusion.


Infos locales

/
Rapports sociaux de genre,
Discriminations,
Une


Article publié le 16 Fév 2020 sur Rebellyon.info