Décembre 10, 2021
Par Crame Ton CRA (Lyon)
209 visites
Suite à la découverte d‘au moins 4 cas positifs au Covid19 ( dont 1 à l’isolement ) la semaine dernière, des prisonniè.res ont entamé une grève de la faim mercredi dernier pour exiger leur libération immédiate. 
La grève de la faim a pris de l’ampleur, elle est suivie par la quasi totalité des prisonni.ères. 
Nous écrivons ce communiqué pour répondre à leur demande de visibiliser leur lutte et de leurs revendications. 
Si la grève de la faim actuellement menée permet de médiatiser la situation inhumaine à l’intérieur des CRA, il ne faut pas oublier que les résistances face à la violence du système carcéral auxquel ils sont confrontés y sont quotidiennes et variées, comme l’attestent les nobmreux témoignages du site.
En pleine cinquième vague, la distanciation sociale est par définition impossible dans les CRA,, aucune mesure sanitaire sérieuse n’est prise pour protéger ou soigner les personnes, et les violences policières et les insultes y sont quotidiennes.
De plus, de nombreuses frontières extérieures à l’Europe étant toujours fermées, les expulsions sont souvent impossibles. Bien que des vols soient suspendus, les refus de test restent pourtant considérécomme une obstruction à l’éloignement, et donnent de plus en plus lieu à des peines de prison ferme. Enfermer au centre de rétention administrative en l’absence de perspectives d’éloignement est donc le comble de la privation de liberté abusive.
Depuis le premier confinement en 2020, la situation n’a guère changé, voire a empiré au regard du contexte éléctoral délétère du moment : la volonté politique de criminaliser et d’expulser les sans-papiers prime encore sur l’accès aux soins et aux droits.
En tant que collectifs et associations, vous pouvez soutenir la lutte des prisonni.ères en relayant leur témoignage, en appelant les cabines, en diffusant les paroles de l’intérieur et les résistances en cours. 
Manifestons notre solidarités par tous les moyens. 
Ces prochains jours, nous allons continuer à relayer le mouvement de lutte ainsi que plusieurs témoignages.
Plusieurs actions en soutien à la grève de la faim sont déjà prévues, si vous voulez y participer, restez informé.es. 
A BAS LES FRONTIERES,
A BAS LES CRA



Source: Crametoncralyon.noblogs.org