À l’UPEM, la mobilisation s’est engagée contre la réforme des retraites. Deux AG ont été organisées, l’une dans l’UFR de sciences humaines et sociales (21/11), puis à destination des personnels et étudiant-es de l’UPEM (28/11), qui ont toutes deux réuni une cinquantaine de personnes.

Ci-dessous le communiqué rédigé à l’issue de la 3e AG qui s’est tenue le 4 décembre.

À l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée, une quarantaine de personnes, personnels et étudiant·es, se sont réunies en AG de grève, le 4 décembre.

Les personnes réunies ont réaffirmé leur opposition à la réforme des retraites qui, si elle s’applique, consacrera la baisse drastique des pensions, un allongement de la durée de cotisation, et surtout touchera durement les strates les plus précaires de la société. Elle constitue plus largement une atteinte grave au système de protection sociale.

Les personnes réunies se déclarent solidaires du mouvement national contre la réforme des retraites et défileront avec un cortège UPEM dans la manifestation du 5 décembre à Paris. Elles ont voté la grève jusqu’au 9 décembre inclus et la tenue d’une AG à cette date pour décider des modalités de la reconduction. Une caisse de grève a été mise en place. 

L’AG s’engage à constituer une mobilisation à base locale s’inscrivant dans le mouvement national aux côtés d’autres secteurs d’activités à proximité de Champs sur Marne.

L’AG appelle donc les personnels et étudiant·es à se rendre en AG le 9 décembre à 12H dans le hall du Bois de l’Etang C, à participer aux initiatives locales et aux actions nationales dans la perspective d’amplifier le mouvement 


Article publié le 09 Déc 2019 sur Paris-luttes.info