Octobre 14, 2021
Par Rennes Info
192 visites


Depuis presque 4 mois, un campement d’infortune existe au parc des Gayeulles.

Depuis presque 4 mois des associations, des militant.e.s, pallient les manquements des pouvoirs publics en apportant tentes, matériel de camping, eau, nourriture….. afin de rendre ce lieu de misère un minimum vivable.

Depuis presque 4 mois, des personnes vivent dans la crainte, l’angoisse, l’insécurité.
Elles subissent de plein fouet la politique raciste de chasse aux migrant.e.s menée par le gouvernement.

L’interorga de soutien aux personnes exilées a interpellé la Municipalité et la Préfecture, afin qu’elles trouvent des solutions, afin qu’elles usent de leur pouvoir de réquisition. La réponse a été négative.

De plus, lors de la tempête du 2 octobre, qui mettait les gens en danger, la Mairie est restée inactive et la préfecture a trouvé une solution pour… 2 personnes.

Ce sont encore une fois les associations qui ont mis à l’abri une partie des personnes du campement.

Il y a eu non assistance à personnes en danger, de la part des autorités.

Actuellement, une soixantaine de personnes continue de survivre sous des tentes, dans des conditions inhumaines.

Des solutions, des lieux de mise à l’abri, des logements vides existent : REQUISITION !

L’interorganisation de soutien aux personnes exilées appelle à une manifestation le samedi 16 octobre, 15h, à Charles de Gaulle :

Pour la mise à l’abri immédiate des personnes qui survivent dans ce campement.

Pour l’ouverture d’un centre d’hébergement ouvert toute l’année, 24h/24, sans aucune condition.

Pour des logements dignes et pérennes pour touTEs.

Pour un accueil inconditionnel de touTEs les migrantEs

Pour la régularisation de toutes les personnes sans papiers.

inter-orga35 protonmail.com




Source: Rennes-info.org