Communiqué de l’assemblée locale du Chinonais pour le retrait de la réforme des retraites

Jeudi 9 janvier, les espoirs du gouvernement ont été douchés : il n’y a pas de fléchissement de la mobilisation. Des centaines de milliers de manifestants ont à nouveau défilé dans toute la France dans des cortèges déterminés, soudés sur l’exigence de retrait du projet de Macron d’instaurer la retraite par points.

Dans de nombreux secteurs la grève est reconduite : SNCF (le 9, AG de Saint-Pierre-des-Corps, 200 cheminots reconduisent la grève), RATP, raffineries, ports et docks, enseignants (l’AG départementale d’Indre-et-Loire réunie le 9 a décidé entre autre d’appeler à reconduire la grève)…

Aux provocations de Macron, Philippe, etc., aux manœuvres gouvernementales, à la campagne (propagande) orchestrée pour les soutenir dans tous les grands médias avec l’objectif avoué de briser la mobilisation, les salariés répondent « on ne lâche rien », dans les manifestations d’hier dans tous le pays, à Tours le matin, à Chinon avec les hospitaliers l’après midi, puis le soir à la statue de Rabelais et sur le pont : oui, tous ensemble, nous avons les moyens de les faire céder !

L’assemblée locale du Chinonais (syndicalistes de système U, de la centrale EDF, de l’hôpital, de CLEN, de l’enseignement (lycée, collège, primaire), de FO, de la CGT, du Snuipp-FSU, de SUD, l’union locale FO, les Gilets Jaunes du chinonais, des retraités, des citoyens), réunie jeudi 9 janvier, a décidé :

  • d’appeler les salariés de tous les secteurs et la population à manifester le jeudi 16 janvier à 17h30 pour le retrait de la réforme Macron (rendez-vous à la statue de Rabelais sur les quais à Chinon) ;
  • de se réunir à nouveau ce soir-là à 19h (salle D de l’ancien collège, accès par la rampe en passant sous le porche, au 56 rue Jean-Jacques Rousseau à Chinon, bâtiment à gauche en haut de la rampe) pour faire le point et organiser la suite des actions communes si le gouvernement ne retire pas son projet de lois.

Illustration : blocus du lycée Paul-Louis Courier à Tours le 14/01/20.