Dans un communiqué, la famille d’Angelo Garand, tué le 30 mars dernier par des hommes du GIGN, revient sur les mises en examen de deux gendarmes dans cette affaire.


infos locales

/
Répression – prisons,
Une,
Angelo Garand