A Athènes, il y a dix ans, Alexis Grigoropoulos âgé de 15ans est abattu d’une balle en plein cœur par un policier.

A Marseille, dimanche dernier Zineb Redouane âgée de 80 ans succombe suite à un tir de grenade lacrymogène dans son appartement.

A Paris, Malik Oussekine, le 6 décembre 1986 fut frappé à mort par des « voltigeurs » suite à une manifestation étudiante.

Les jours de l’année ne suffiraient pas à dénombrer les morts issus des violences policières.

Contre les violences d’état et les violences policières, manifestations et solidarité internationale !

Collectif Antifasciste Marseille


Source: http://www.millebabords.org/spip.php?article32465 -