Avril 25, 2016
Par Rebellyon
529 views


Communiqué du Tribunal de Grande Insurrection

Attendu que :
 Les université deviennent les antichambres du patronat et ont trahi la fonction d’émancipation qui leur était dévolue.
- L’enseignement supérieur plie les étudiants aux logiques entrepreneuriales et les conforme d’avance au marché et à ses exigences.
- Les campus ne sont plus des lieux de vie, mais des usines de « jeunes cadres dynamiques ».
- La compétition acharnée et l’idéologie qui la soutient neutralise d’avance toute possibilité de réappropriation commune des savoirs ainsi que des structures qui le produisent et le transmettent.

JPEG - 369.4 ko

Attendu d’autre part que :

- Les enseignes Mcdonald sont des emblèmes de l’uniformisation de nos modes de vie à l’échelle internationale et des structures agricoles qui en sont le corrélat, détruisant au passage massivement les agricultures vivrières.
- Ces restaurants qui instrumentalisent ses employés, sont les avant-gardes de l’esclavage néo-libéral qui s’appuie sur le chantage à l’emploi pour imposer des conditions de travail de plus en plus aliénantes.
- Cette société met tout en œuvre afin d’éviter de payer ses impôts dans les pays où elle s’est implantée et de partager les profits qu’elle réalise.

Attendu enfin que :

- La société générale, en plus d’être une banque comme une autre, c’est-à-dire une bande organisée d’usure légale, est aujourd’hui le symbole de l’évasion fiscale.
- Le chantage au crédit est une des causes de l’inertie sociale.
- Le système bancaire rend impossible la maîtrise démocratique des liquidités en mettant aux mains de groupes privés le pouvoir d’organiser l’économie et les modes de répartition de la richesse.

Le Tribunal de Grande Insurrection condamne l’incubateur de l’université Jean Moulin Lyon 3, les Banques LCL et Société Générale ainsi que la chaîne McDonald à subir une légitime et collective colère.

Ci-dessous les photos de l’application de cette sentence certes insuffisante, mais que nous appelons à reproduire et amplifier. Nous n’avons malheureusement pas pu prendre d’images convenables du McDonald redécoré par les tags : « cassez comme vous êtes », « Ronald, soulève-toi », « menu révolte maxi best of » et « la manufracture », entourés des vitres brisées de la façade.

JPEG - 1 Mo



Source: