Avril 22, 2016
Par Rebellyon
10 visites


Le présent communiqué a été validé par l’A.G du 21 avril 2016. [1]

Nous rappelons qu’il n’y a pas de responsable de “Nuit Debout” et que chaque décision est prise collectivement par les personnes présentes au moment de chaque rassemblement.

Dans la nuit du 20 au 21 avril 2016 une manifestation spontanée est partie de la Place Guichard, visant les locaux de la PAF, le TGI, le Crédit Foncier et la BNP Paribas, et a abouti à des dégradations sur ces bâtiments.

Face à l’injonction de la préfecture et des médias qui nous est faite de nous exprimer sur ces violences, nous condamnons avec la plus grande fermeté :

  • Les violences policières commises lors de chaque manifestation et chaque jour, notamment celles de la PAF qui traque et expulse les sans papiers
  • La violence judiciaire plus prompte à condamner les manifestants que les délinquants en col blanc
  • La violence de ceux des patrons qui acculent à la misère
  • La violence d’un système financier fondé sur l’évasion fiscale
  • La violence étatique qui stigmatise et discrimine des pans entiers de la population !

Ce sont ces violences faites pour nous diviser que nous condamnons.

Face à celles-ci, soyons plus unis que jamais.




Source: