Avril 6, 2021
Par Expansive
243 visites


Appel au mouvement social à défendre ses formes d’organisation ouvertes face aux attaques politiques du pouvoir judiciaire.

Le 13 avril prochain à la cour d’appel de Rennes, des camarades feront une nouvelle fois face à la justice dans le cadre de « l’affaire du métro », une information judiciaire démarrée durant le mouvement contre la loi Travail en 2016 contre la trop débordante mobilisation rennaise.

Ce procès concerne l’ensemble des acteurs de la lutte en France, bien au-delà des personnes condamnées en première instance : cette audience a pour enjeu la possibilité par des juges de pouvoir condamner sous le chef d’inculpation d’association de malfaiteurs toute personne ayant participé à une décision collective de blocage économique (sans même avoir à y prendre part) lors d’une assemblée générale, un comité action ou une réunion syndicale.

Ce texte, en plus d’appeler à soutenir les camarades le jour de leur procès, a pour but d’expliquer le danger que représente une décision de justice qui pourrait réaliser un fantasme de tout bon régime autoritaire : pouvoir mettre sous contrôle judiciaire, condamner et enfermer des opposants politiques non plus seulement pour leurs actes mais pour leur participation à des lieux de décisions collectives.

Lire le texte sur le blog de la Défense Collective




Source: Expansive.info