Février 17, 2020
Par Indymedia Nantes
22 visites


Ingrédients :

  • 2 ou 3 compas
  • Des outils pour entrer (coupe-boulons, coupe-fils, etc.)
  • Des gants, quelque chose pour couvrir son visage, des vêtements propres, un chapeau, une casquette ou un capuche (pour limiter les traces ADN)
  • Du carburant (500 ml, du White spirit ou du kérosène, plutôt que de l’essence)
  • Du carburant (100 ml d’essence)
  • Des allume-feux, plusieurs briquets, une longue perche ou un bâton (allant jusqu’à 4,5 mètres)
  • Des chiffons épais ou des torchons (pour absorber le carburant)
  • Un petit pneu facile à transporter dans un sac à dos (pneu de brouette, de quad, de moto, etc.)

Étape 1. Repérage de la cible. Trouvez le point faible de l’installation, c’est-à-dire l’endroit où les câbles du réseau partent du mât vertical et entrent à l’horizontale, ou presque, dans l’armoire électrique, qui est généralement un petit bâtiment en béton ou un coffret. Les câbles exposés peuvent être situés au niveau du sol ou jusqu’à 4,5 mètres de hauteur sur mât, par exemple. Notez les timing estimé, les points d’entrée et de sortie, où sont les caméras de surveillance, les détecteurs de mouvement, l’éclairage, etc. Essayez d’exécuter l’action en 15 minutes.

Étape 2. Coincez bien le pneu entre les câbles et remplissez-le avec les chiffons, enroulez quelques chiffons autour des câbles qui montent au mât à partir de ce point. Trempez avec le carburant les chiffons à l’intérieur du pneu et ceux qui remontent le mât. Veillez à ne pas vous tacher de carburant, à éviter des preuves non nécessaires et qui pourraient être trouvées par la police scientifique et à ne pas vous brûler. Si vous utilisez un dispositif de retardement de la mise à feu, fabriqué en avance, placez-le à l’intérieur du pneu et enclenchez-le. Descendez.

Étape 3. Si vous utilisez un dispositif de retardement, quittez immédiatement les lieux. Sinon, vérifiez rapidement le site et vos points de sortie. Cette deuxième vérification a pour but d’éviter toute détection, toute blessure inutile ou la mort à cause de la nature importante de l’action.

Étape 4. Allumez le feu à l’aide d’un poteau ou d’un bâton enveloppé de chiffons imbibés de carburant. Ici, l’essence est préférable, car le vent peut devenir très fort là où ces mâts sont situés d’habitude. Allumez à distance les chiffons à l’intérieur du pneu, en vous éloignant le plus possible. Si le pneu est petit, le feu sera plus petit et la possibilité de détection est moindre. Entraînez-vous à opérer dans des environnements venteux, pour vous habituer à utiliser le feu en altitude et dans des circonstances difficiles. Partez immédiatement.

Sécurité : Débarrassez-vous de tout le matériel utilisé dans l’action de sabotage et ne revenez pas sur le lieu. Les équipes scientifiques de la police fouilleront minutieusement les environs de la cible, les points d’entrée et de sortie, ainsi que les itinéraires qui y mènent et qui en partent, à la recherche de toute trace qui pourrait être utilisé comme preuve.

Cette recette peut être adaptée et développée, afin d’être utilisée partout où elle est nécessaire ; des cibles et des systèmes plus grands et plus complexes nécessitent des plans d’attaque plus élaborés. On apprend des tentatives et des erreurs. Contre la 5G et le monde qui en a besoin




Source: Nantes.indymedia.org