Août 3, 2017
Par Mille Babords
325 visites


Lors des combats contre Daesh à Sengal, environ 5 000 Yézidis ont été massacrés et environ 200 000 personnes ont pu s’évader.

Les 50 000 Yézidis qui ont pu s’évader vers les montagnes de Sengal ont du survivre sans eau, sans nourriture, sans aide médicale.

Pendant ce temps-là, 5 000 Yézidis femmes et enfants ont été capturés.

Ils ont été saisis comme butin de guerre puis ont été vendus comme esclaves sexuels ou ont été donnés aux commandants de Daesh.

Les personnes qui ne voulaient pas changers leurs religions ont été torturées, violées et finalement massacrées.

Ce jeudi 3 août 2017 à partir de 11H au Vieux-Port, l’association centre des femmes kurdes Ain Mirkan commémorera le massacre des Yézidis par Daesh qui a eu lieu le 3 août 2014.

Il y aura une minute de silence à 11H et un stand d’information ouvert jusqu’à 15h.




Source: