La France et l’Union Européenne doivent immédiatement cesser tout discussion d’adhésion ou d’Union douanière (zone de libre échange) avec ce régime qui martyrise son peuple, son opposition et piétine le droit international. En effet, la Turquie ne respecte ni ses propres lois et ni les conventions internationales qu’elle a ratifiées.

Le PKK doit aussi sortir de la liste des organisations dites terroristes de l’U.E. Les combattants kurdes sont nos alliés comme le prouvent encore la bataille en cours pour éradiquer Daesh en Syrie.