Mai 21, 2021
Par Le Poing
126 visites


Dans la nuit du 22 au 23 mars 2018, en pleine occupation de la fac de droit de Montpellier, un commando composé de militants d’extrême droite déloge violemment les étudiants en lutte du campus, avec la complicité de la direction du campus. Plusieurs atterrissent à l’hôpital.
Le procès des membres de ce commando a lieu à Montpellier les 20 et 21 mai.

Les parties civiles -victimes de l’agression- se sont désistées. Refus du dépaysement du procès, dossier partial, risque que ce soit le procès de l’occupation de la fac de droit, contexte politique favorisant l’extrême droite : autant de raison que les personnes concernées ont expliquées plus en détail dans notre émission de radio.
Jeudi 20 au soir, à partir de 21h l’émission spéciale des médias indépendants de Montpellier, Rapports de Force, La Mule, Radio GINE et Le Poing, a pu accueillir certaines des parties civiles, leur avocat, ainsi qu’un juriste de la Ligue des Droits de l’Homme.




Source: Lepoing.net