Mais jusqu’où vont-ils (ou elles) aller ?

La politique de l’échange
Les avocats de Darmanin reconnaissent que leur client avait promis de faire avancer un dossier en utilisant ses relations, en échange de « faveurs » sexuelles.
Ah… et en échange d’un bon poste, il peut faire quoi notre nouveau ministre de l’Intérieur ?
Je suis curieuse de connaître les dessous de cette promotion…
#PolitiqueComedyClub
#EnPolitiqueToutEstPermis
#TraficDInfluence
#CorruptionPromotion

Vive la Macronarchie !
Tous ces gens au garde-à-vous devant un souverain omnipotent, dans une entrevue courtisée… c’est bien le rétablissement de la monarchie que l’on fête ce 14 juillet 2020 ?

1ère approche : Mea culpa de Calima©ron qui trouve les accusations à son égard et vis-à-vis de sa politique tout à fait démocratiques mais totalement injustes. Calima©ron a fait de son mieux. Ce n’est pas de sa faute si les choses ont pris cette tournure, c’est la faute à la crise (crise sanitaire, crise de confiance… aller hop un grand fourre-tout, merci la crise !) Le terrorisme aussi… Le chômage, les gilets jaunes… Et puis « toutes ces forces de division qui forcent à ne plus avancer, et qui étaient déjà là » avant l’avènement du petit monarque qui reconnait ne pas avoir « réussi à réconcilier le peuple français avec ses dirigeants… »
C’est vraiment trop injuste… « La conscience n’a pas retrouvé le pays […] mais la France est forte. » (Les Français seraient-ils inconscients voire benêts ?)
Regrets et plates fausses excuses ou l’art et la manière de se dédouaner… remise en question douteuse de la forme de la « gouvernance », mais jamais du fond.

2ème approche
 : Auto félicitation de JupiZeus
« J’ai fait ce que j’ai dit ce que je ferai. »
JupiZeus assume la politique menée dont la direction ne change en fait pas d’un pouce…
Quant à une éventuelle deuxième vague… « Nous serons prêts » a affirmé le roitelet. « Le pays a les capacités de faire les masques et les tests et de les déployer en grande quantité… »
Et si on posait la question aux Français de Guyane ?

3ème approche
 : Sur les chemins de la Macronarchie
Tellement dans l’assurance et le déni que JupiZeus est prêt à nous faire croire que le « nouveau » gouvernement n’est ni de droite ni de gauche… Délire puissance 1000.
Pour faire court : Je revendique un dépassement politique, mais je fais avec ma politique de droite.
JupiZeus maintient le cap à tribord (avec les nominations de Darmanin à l’Intérieur, Le Maire à Bercy et Castex à la tête de l’exécutif) en affirmant vouloir prendre un nouveau chemin (on va le croire…), permettant « d’arriver à l’excellence » (vous savez la France forte, championne du monde dans tous les domaines… Vive la glorieuse méritocratie !)
De toute façon, la solution est dans l’investissement. Ces fichus Français qui ne consomment pas, ne relancent pas l’économie… Consommer, produire, investir, rendre la France « plus forte face à des problèmes qu’elle n’a pas réglés par temps calme… » Et hop 100 milliards d’euros pour la relance économique ; déjà plus de 400 milliards engagés par l’Etat depuis le début de l’épidémie… (et on va nous remettre bientôt la réforme des retraites sur la table…)
Et puis grâce à la généralisation des caméras-piétons de surveillance et au bon sens, la confiance pourra être rétablie. Ah le contrôle du petit peuple !
« On va se remettre à discuter » et « faire de la méthode » : on fera ce que j’ai décidé de faire.
La crise finalement c’est une chance, réinventons-nous avec Macron !
Pour finir, l’évocation d’une discussion « d’homme à homme » avec Darmanin avec lequel Macron dit avoir une « relation de confiance », n’oubliant pas l’invocation de la présomption d’innocence dont il s’estime garant. En Macronarchie, tout est permis… même de passer au- dessus de la Justice, puisque finalement une entrevue virile entre mâles tout-puissants fait toute la différence…

« Ne contredis jamais un con. Si tu attends un peu, il le fera de lui-même. » (Pablo Picasso)

#ArtDeBrosserDansLeSensDuPoil
#MacronarchieEnDélire
#CapADroite
#LaRemComedyClub

Rosa Bronca

Vous avez raté les arrivages d’hier ? C’est ici


Article publié le 24 Juil 2020 sur Monde-libertaire.fr