Mais jusqu’où vont-ils (ou elles) aller ?

hier il y avait ça

Jardinons ensemble !
Julien Bayou secrétaire national du parti Europe Écologie Les Verts a affirmé que l’EELV n’était pas hostile au principe de la retraite à points ! On ratisse large chez les écolos. Vraiment les pros de la « jardinade mascarade » !
Tout est bon et bio dans le Macron.
« JARDINONS AVEC MACRON ! » Un bon slogan pour EELV… le parti écologique, non la fable écologique, euh non la farce écologique.
L’art et la manière de beurrer les épinards.
Allez, tous au vert !
#PolitiqueComedyClub
#JardilandComedyClub
#PetitsArrangementsEntrePartis

Bandits Comedy Club
Nicolas Sarkozy (ancien Président, procès pour corruption prévu en octobre 2020, également renvoyé devant la justice pour trafic d’influence)
François Fillon (ancien Premier ministre condamné en juin 2020 pour détournements de fonds publics, complicité et recel, 5 ans de prison, dont 2 ferme, 375 000 euros d’amende et une peine d’inéligibilité de 10 ans)
Jérôme Cahuzac (ancien ministre du Budget, condamné en 2018 pour fraude fiscale, 4 ans de prison dont 2 avec sursis)
Thomas Thévenoud (ancien secrétaire d’Etat au commerce extérieur, condamné en 2018 pour fraude fiscale, 1 an de prison avec sursis et 3 ans d’inéligibilité)
…. Claude Guéant (ancien ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer, des Collectivités territoriales et de l’Immigration, condamné en 2017 pour complicité de détournement de fonds publics et recel, 2 ans de prison dont un an ferme, 75 000 euros d’amende, interdiction d’exercer toute fonction publique pendant 5 ans)
Jacques Chirac (ancien Président, condamné en 2011 pour détournements de fonds publics dans l’affaire des emplois fictifs de la ville de Paris, 2 ans de prison avec sursis après la fin de ses mandats de président).
Charles Pasqua (ancien ministre de l’Intérieur, condamné en 2010 pour complicité d’abus de biens sociaux et de complicité de recel, 1 an de prison assortie de sursis, en raison de l’âge de Charles Pasqua et des services rendus à la France, a expliqué la Cour de justice de la République…)
Alain Juppé (ancien Premier ministre, condamné en 2004 en appel pour le financement occulte du RPR par des emplois fictifs de la ville de Paris, 14 mois de prison avec sursis et 1 an d’inéligibilité)
Bernard Tapie (ancien ministre de la Ville, condamné en 1995 pour complicité de corruption et subordination de témoins dans l’affaire du match truqué OM-Valenciennes, 2 ans de prison dont 8 mois ferme, 3 ans d’inéligibilité).
Et j’en passe… La liste est longue, et la brève doit être courte.
En fait, j’ai compris, plus tu es un escroc, plus t’as de chance d’obtenir un haut poste dans la prestigieuse administration française.
#VivelENA–EcoleNationaledesArnaqueurs
#PolitiqueComedyClub
#LaCorruptionFacilePourLesNuls

Rosa Bronca


Article publié le 10 Juil 2020 sur Monde-libertaire.fr