Mais jusqu’où vont-ils (ou elles) aller ?

hier, il y avait ça.

Non, rien de rien…
Mardi 30 juin, Agnès Buzyn a été auditionnée à l’Assemblée sur la gestion de la crise sanitaire. L’ancienne ministre de la Santé a juré de dire toute la vérité, rien que la vérité. La vérité c’est que Madame Buzyn se perd dans ses notes, les dates – se tournant sans cesse vers son ancien directeur de cabinet –, balbutie et hésite à chaque phrase. L’ex ministre affirme n’avoir jamais été informée de l’état alarmant du stock de masques, et qu’un ministre n’a pas « à savoir la quantité ni disponible ni nécessaire des dizaines voire des centaines de produits gérés en réponse aux risques sanitaires… » Madame Buzyn « assume » ses choix et déclarations contradictoires, quitte à vanter outrancièrement son « action », avant l’arrivée de la Covid en France…
Quant à Marisol Touraine, ministre de la Santé sous le mandat de François Hollande, auditionnée mercredi 1er juillet, elle estime avoir sauvé le stock de masques chirurgicaux, dont l’état s’est néanmoins très dégradé. Sa successeure aura peut-être été « happée par d’autres priorités », énonce-t-elle…
A qui la patate chaude maintenant ?
Au ministère de la santé, personne n’est au courant de rien… Ni du stock des masques ni des notes. Rien. Mais déglinguer l’hôpital public en fermant des lits et en n’augmentant pas les salaires, tout le monde sait faire… simplissime !
#PolitiqueComedyClub
#OùSontLesMasques

Olé !

L’augmentation de l’indemnisation chômage est de 0,4% ce 1er Juillet.
Soit une indemnité journalière qui passe de 29,26€ à 29,38€.
C’est-y pas formidable !
J’espère que des cellules psychologiques vont être mises en place pour aider à rester simples et lucides malgré ces 12 centimes de « surplus » quotidiens.
#LaREMComedyClub
#ViveLeCapitalisme

LaREM donne des ailes…
Le secrétaire D’État en charge des Transports Jean-Baptiste Djebbari a annoncé à l’antenne de BFMTV et RMC mercredi 1er juillet que les sept milliards prêtés par l’État à Air France ne sont pas destinés à « payer des plans sociaux ». Déclaration qui fait tache alors que la compagnie compte supprimer plus de 7 500 postes d’ici fin 2022… Sept milliards de prêts pour assurer les investissements et les dividendes. Rentabilité quand tu nous tiens !
Et puis « les billets d’avion à 10 euros, ce n’est plus possible […] Il n’y aura plus à l’avenir de billets à bas coût sur le dos du climat… », poursuit Monsieur Djebarri, ancien directeur des opérations aériennes de la compagnie d’aviation privée luxembourgeoise Jetfly qui pratique l’évasion fiscale…
Le comble de la mauvaise foi, du cynisme et de la manipulation.
Les bruits de bottes du rouleau-compresseur d’un ultra libéralisme dirigiste teinté de l’alibi écolo–EELV.
« Écrasons l’infâme, écrasons les pauvres », voilà le sens des propos du secrétaire d’État.
Évidemment, le peuple n’a pas besoin de prendre l’avion. Moyen de transport réservé à la caste supérieure. Faut pas déconner on ne veut plus des Tuches dans les avions, que diantre nous voulons du bourge bien pédant ! Scandaleux… alors que les pauvres peuvent s’entasser dans les bétaillères Flixbus. C’est vrai quoi, les pauvres restez chez vous ! Vous polluez avec vos billets à dix balles. Il ne manquerait plus que le Gueux s’ouvre au monde…
Par contre si vous avez les moyens de payer un billet 1000€, là ça devient écolo, vous contribuez à l’environnement et à l’emploi !
Donc rétablissement des chariotes pour trimballer les gueux ? Jusqu’où ira votre mépris Monsieur Djebbari ?
Je ris, et remercie tous les jours LaREM pour cette petite dose de bonheur…
A part ça, les grandes multinationales ultra polluantes et les riches pourront continuer de polluer*.
Moi je dis que le mieux finalement est d’avoir son propre jet privé.
Vive le monde écolo et équitable de demain !
#ManqueraitPlusQueLesPauvresPuissentPrendreLavion
#LaREMComedyClub
#ViveLeCapitalisme
#IlEstBeauLeMondeDaprès

* La Banque mondiale a publié une étude référencée dans Slate montrant que les passagers en première classe dans les avions polluent davantage. Ils génèrent en effet jusqu’à neuf fois plus de dioxyde de carbone – gaz responsable du réchauffement climatique –, que les passagers en classe éco, alors que ceux qui utilisent la classe affaires en génèrent trois fois plus qu’en économique. La raison principale de cette différence est que les passagers qui paient plus ont davantage d’espace dans l’avion, ce qui signifie que les compagnies utilisent plus de carburant par personne pour les transporter…
http://www.slate.fr/economie/73955/premiere-classe-empreinte-carbone
Selon autre un rapport de 2015, les 1 % les plus riches de la planète émettent plus de 2000 fois plus de CO² que les 10 % les plus pauvres…
https://www.franceinter.fr/environnement/les-riches-polluent-ils-2000-fois-plus-que-les-pauvres

Rosa Bronca


Article publié le 09 Juil 2020 sur Monde-libertaire.fr