Novembre 28, 2021
Par Attaque
117 visites

de.indymedia.org / dimanche 28 novembre 2021

Cette nuit, nous avons pris pour cible le site de Strabag Ă  Cologne et l’avons libĂ©rĂ© d’une voiture.

Nous avons choisi Strabag comme cible parce que cette entreprise profite depuis des annĂ©es de la crise climatique et elle y contribue de maniĂšre dĂ©terminante, car elle construit des autoroutes Ă  travers toute l’Allemagne, en contribuant entre autres Ă  la construction de l’autoroute A49. Pour la construction de cette autoroute, une partie de la forĂȘt de Dannenrod doit disparaĂźtre. LĂ  aussi, nous avons vu encore une fois la maniĂšre dont l’État tranche par des moyens brutaux, contre les intĂ©rĂȘts des citoyen.ne.s et pour le profit des grand.e.s capitalistes.

Depuis le 1er octobre, la saison chaude des dĂ©frichages a commencĂ© dans toute l’Allemagne.
Des dizaines d’occupations de forĂȘts et d’espaces libres qui s’opposent Ă  l’exploitation des ĂȘtres humains et de la nature sont menacĂ©s.
Que ce soit dans dans le bois d’Osterholz, Ă  Moni ou Ă  LĂŒtzerath* :
Nous résistons tou.te.s !
Nous ne laisserons pas sans rĂ©ponse les attaques contre nos forĂȘts

Liberté pour Ella* !
Liberté pour tou.te.s les prisonnier.e.s !
Pour l’anarchie !

Notes d’Attaque :
* La forĂȘt d’Osterholz, prĂšs de Wuppertal, est occupĂ©e pour Ă©viter que 5 hectares de bois soient rasĂ©s et remplacĂ©s par les terrils d’une usine de chaux. « Moni » est une forĂȘt artificielle de pins, dans le Seehausener Wald, occupĂ©e pour empĂȘcher que les arbres soient abattus pour faire de la place pour la prolongation de l’autoroute A14, entre Schwerin et Magdebourg. LĂŒtzerath est un petit hameau en Nordrhein-Westfalen. L’entreprise d’énergie RWE veut dĂ©molir complĂštement le village (et celui voisin d’Immerath, comme ça a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© le cas pour d’autres villages dans ce secteur, par le passĂ©), pour agrandir sa mine Ă  ciel ouvert de lignite. Les habitants ont Ă©tĂ© dĂ©placĂ©.e.s ailleurs, mais quelques uns rĂ©sistent et des solidaires se sont installĂ©.e.s sur les lieux.
** interpellĂ©e le 26 novembre 2020, lors de l’expulsion d’un campement dans le forĂȘt de Dannenrod. AccusĂ©e de violence contre deux flics, lorsque tou.te.s les trois Ă©taient sur une structure Ă  plusieurs mĂštres d’auteur dans les arbres, Ella a Ă©tĂ© condamnĂ©e en mai dernier Ă  deux ans et trois mois de taule.




Source: Attaque.noblogs.org