Le port du masque est obligatoire les rues des grandes villes sous peine d’amende, des drones donnent des ordres aux passants à Marseille, les bars et restaurants ferment, mais pendant ce temps :

➡️ 1 tiers des « clusters » de Coronavirus viennent des établissements scolaires

➡️ Le chiffre monte à 75% en région parisienne

➡️ L’organisme « Santé publique France » estime que le milieu scolaire devient le « 1er lieu d’apparition des clusters ». Comment pourrait-il en être autrement dans des salles moites de 35 élèves, ou des amphis de 200 étudiants ?

➡️ Et pourtant, le ministre de l’Éducation continue à faire comme si de rien n’étaitAlors pourquoi ce double standard, cette contradiction évidente entre la répression générale, en particulier des lieux de sociabilités, et l’absence de mesures dans les écoles ? Trois hypothèses :

➡️ Ce gouvernement est aberrant, fait n’importe quoi, et organise tout et son contraire depuis le début de la pandémie

➡️Fermer partiellement les écoles nécessite que les parents arrêtent aussi le travail pour s’en occuper, mettant en danger l’économie. Les écoles restent donc ouvertes, quite à mettre en danger enfants et enseignants

➡️ Comme Trump, Macron fait le pari de « l’immunité collective » en laissant la jeunesse tomber malade. Une forme de Darwinisme social et sanitaire. Cela voudrait dire que le gouvernement sacrifie délibérément tout le personnel enseignant, plus vulnérable, pour sa stratégie.

Les hypothèses ne s’excluent pas …


Article publié le 30 Sep 2020 sur Nantes-revoltee.com