Novembre 27, 2020
Par Le Poing
149 visites


Sabine Raynaud avait fait l’objet d’une brutale interpellation lors d’une opération de péage gratuit à Béziers, sur fond de dénonciation de la loi Blanquer.

Sabine n’est jamais seule dans l’action. Très implantée sur le rond-point montpelliérain de Prés d’Arènes, elle milite auprès de Convergences 34 et Force ouvrière. C’est ainsi qu’une bonne quarantaine de personnes, dont la députée LFI Muriel Ressiguier, l’entourait ce jeudi soir dans l’immeuble des syndicats montpelliérains, au ras d’Antigone. Le rassemblement se voulait en soutien, avant sa convocation au tribunal de Béziers le 1er décembre prochain.

Durant une action de péage gratuit et distribution de tracts à Béziers à la mi-juin 2018, en pleine effervescence gilets jaunes et lutte contre la réforme Blanquer du baccalauréat, Sabine Raynaud avait été violemment arrêtée pour dissimulation du visage (elle portait un simple foulard) et entrave à la circulation. Or la réunion de ce jeudi aura été celle d’un soulagement, puisque peu auparavant, le procureur biterrois a confirmé que l’affaire se solderait par un simple rappel à la loi, sans inscription au casier judiciaire donc. Annonce faite sous des vivats de victoire.

Interpellation de Sabine lors d’une action sur un péage à Béziers, le 15 juin 2019 (photo empruntée à la page facebook “Soutien à Sabine”)

La militante n’en a pas moins rappelé le bien fondé de toutes les luttes engagées et à poursuivre en résistance aux destructions opérées par le gouvernement dans le service public. Elle a ironisé en espérant que l’énergie mise par la justice dans les poursuites à son encontre, se retrouverait aussi fermement investie dans l’étude des malversations du syndicat Avenir lycéen, soupçonné d’avoir été créé de toute pièce, et en tout cas très généreusement doté, par le ministre Blanquer. Toutes les personnes présentes se sont donné rendez-vous, en sa compagnie, samedi à 11 heures devant l’Hôtel de Ville de Montpellier, pour la manifestation contre la nouvelle loi de Sécurité globale.




Source: Lepoing.net