219 visites


Un week-end par mois, une Commission-Journal (CJ), est organisĂ©e dans une ville diffĂ©rente, pour prĂ©parer le numĂ©ro suivant de Courant alternatif. Peuvent y participer des sympathisant·e·s intĂ©ressé·e·s au mĂȘme titre que les militant·e·s OCL de la ville en question et que des reprĂ©sentant-e-s des autres groupes de l’OCL. Chaque CJ a pour tĂąche de critiquer le numĂ©ro prĂ©cĂ©dent de Courant alternatif, de discuter les articles proposĂ©s par des gens prĂ©sents ou non ; d’en susciter d’autres en fonction des Ă©vĂ©nements et des souhaits Ă©mis par les groupes ou des individu·e·s. En outre, chaque CJ dĂ©bute par une rĂ©union oĂč sont prises des dĂ©cisions concernant les activitĂ©s de l’OCL. Le collectif organisateur immĂ©diatement aprĂšs la CJ, rĂ©dige un compte rendu politique et technique le plus prĂ©cis possible, puis, pendant les deux semaines Ă  venir, assure le suivi de ce qui a Ă©tĂ© dĂ©cidĂ© pour le journal (liaisons, contacts, etc.) ; et c’est lui qui Ă©crit l’édito en fonction de la discussion dans la CJ ou d’évĂ©nements qui se produisent aprĂšs.

Si vous souhaitez assister et participer Ă  l’une de ces rĂ©unions de prĂ©paration et de discussion sur le journal (elles sont largement ouvertes), contactez-nous, afin de pouvoir vous y rendre.

La premiÚre partie de cette CJ (samedi) se déroulera à Poitiers,

La seconde partie (dimanche) se déroulera à la campagne

pour recevoir une invitation contactez l’OCL locale


Ordre du jour

Samedi 18

15 heures : DĂ©bat – La situation sociale dans le contexte pandĂ©mique

Quel bilan tirer de ce que nous vivons depuis un an et demi avec la pandĂ©mie, et quelles perspectives de luttes dĂ©gager ?

De nouvelles habitudes ont Ă©tĂ© prises ou se prennent dans la vie quotidienne, avec le tĂ©lĂ©travail mais aussi avec les prĂ©cautions sanitaires dans nos autres activitĂ©s et nos Ă©changes en gĂ©nĂ©ral – et maintenant avec le passe sanitaire dont la mise en place dĂ©chire la gauche et l’extrĂȘme gauche. La seule mobilisation d’envergure depuis mars 2020 est ainsi boudĂ©e par des syndicats et partis qui appellent d’ordinaire Ă  descendre dans la rue.

Dans le mĂȘme temps, le fĂ©minisme, l’écologie et l’antifascisme sont devenus les trois thĂšmes d’un discours politiquement correct qui va servir, au second tour de la prĂ©sidentielle, Ă  souder un front contre le Rassemblement national (et/ou contre Zemmour). Dans un tel contexte, un positionnement nettement anticapitaliste et rĂ©volutionnaire n’est-il pas le seul moyen de contrer le scĂ©nario d’un nouveau mandat pour Macron ou de son remplacement par un de ses clones ?

17 h 30 – Souhaits et propositions pour le numĂ©ro de novembre (CA 314) (dĂ©but)

19 heures – ApĂ©ro

19 h 30 – Repas

20 h 30 – Souhaits et propositions pour le numĂ©ro de novembre (fin)

Dimanche 19

9 heures – Critique du numĂ©ro de l’étĂ© (CA 312) et questions diverses

12 heures – Repas et fin




Source: Oclibertaire.lautre.net