Mai 20, 2019
Par Lundi matin
317 visites


Pontcerq, en ce mois de mai, publie L’Apocoloquintose de SĂ©nĂšque, pamphlet trĂšs-comique faisant suite Ă  l’élimination physique d’un prince (le divin Claude), dans une traduction de J.-J. Rousseau – et Ă  cette occasion lance un appel au citrouillage (imminent) d’un prince (ou d’un autre). Nous relayons ci-dessous le texte de cet appel.

« Claude en voyant ses funĂ©railles comprit enfin qu’il Ă©tait mort… Â» (SĂ©nĂšque/Rousseau, L’Apocoloquintose)

Torsten Holtz, fusain d’aprĂšs le buste de l’empereur Claude du MusĂ©e des AntiquitĂ©s de Berlin, sur le Lustgarten (inv. 1965.10) ; pour Pontcerq, mai 2019.

QUIGNARD ! MICHON ! BERGOUNIOUX ! ÉCRIVAINS SACHANT LA LANGUE ! Ou vous autres en elle dĂ©butant ! Voyez un peu ce que SĂ©nĂšque le sĂ©vĂšre, qui savait la sienne, se permit !

À vous ! Pontcerq lance le plus grand concours de satire mĂ©nippĂ©e jamais organisĂ© de ce cĂŽtĂ© des Alpes : il est ouvert aux Ă©crivains chevronnĂ©s comme aux gratte-papier dĂ©butants. Choisissez votre chef d’État, de Presse, de Culture, d’Entreprise, de Police, de PĂ©dagogie, etc., puis un lĂ©gume de votre choix (ou fruit ou bĂȘte ou autre objet) – et envoyez vos pasquilles.

Par principe nous ne prendrons rien ni sur Louis-Philippe ni sur François Hollande : et d’ailleurs n’accepterons que les chefs et cheffes en exercice – ou mieux mĂȘme (comme notre Claude) fraĂźchement Ă©liminĂ©s du pouvoir (qu’ils soient sortis par la porte de devant et le double vantail ; ou Ă©vacuĂ©s un jour en urgence par l’arriĂšre et les jardins [postico evadere], quand au devant ça devenait trop compliquĂ©… les managers affranchis, les gilets jaunes, les grognes sociales). Vous pouvez Ă©crire en latin, ou directement en français. Attention, ne vous Ă©brivez pas… Oh ! C’est que la satire mĂ©nippĂ©e obĂ©it Ă  des rĂšgles fort strictes ; et elle a sa façon !

C’est pour vous la faire connaĂźtre que nous publions – en exemple – le coloquintage du divin Claude par le sĂ©vĂšre SĂ©nĂšque – traduit par le trĂšs-mĂ©chant Rousseau ; et dans une Ă©dition fort bien faite et richement annotĂ©e. Allez-y voir !

Les pasquilles sont à envoyer à Pontcerq, Boulevard Volney à Rennes, ou à Berlin-Weißensee, Neumagener Str. 27, dans les quatre semaines qui auront suivi la chute du Chef choisi.

Pontcerq,

Avril 2019




Source: Lundi.am