Février 23, 2018
Par Alternative Libertaire (AL)
292 visites


L’irruption du monde ouvrier dans le champ cinématographique est assez rare pour être soulignée. Qui plus est, L’Usine de rien, film du Portugais Pedro Pinho, le fait avec brio, et met le paquet : trois heures de film et un contenu politique assumé. L’histoire commence quand les ouvriers et ouvrières d’une fabrique d’ascenseurs de la banlieue de Lisbonne surprennent une équipe venue emporter les machines de leur usine en pleine nuit. Le lendemain, la situation devient plus claire, quand des cadres (…)


AL de février est en vente !

/




Source: