JPEG - 53.4 ko

Projection gratuite de l’œuvre de Hayao Miyazaki, Nausicaä de la Vallée du Vent. Cette projection sera suivie d’une discussion à bâtons rompus sur la question de la nature après une courte introduction d’un compagnon.

Si vous êtes intéressés, la projection commence à 15:00, au 7 rue Saint-Rémésy (Quartier Carmes).


Nausicaa et le mythe de la nature

Nausicaä de la Vallée du Vent aurait pu être une énième fable

écologiste technophobe et naturaliste, mais c’était sans compter le regard artistique et narratif de Hayao Miyazaki et le rapport singulier de la culture shintoïste au monde. Adapté de son manga fini en 1994, le second long métrage d’animation du célèbre dessinateur et réalisateur explore, au fil de son intrigue complexe, les multiples aspects des questions environnementales sans jamais tomber dans les pièges du manichéisme.

La notion de « nature » est le produit d’une perspective culturelle qui varie d’une culture à l’autre. En Occident, la nature est pensée dans une dualité à l’homme, à la civilisation, à la culture. En effet, si on se réfère à l’anthropologue de la nature Philippe Descola : « Depuis plusieurs siècles en Occident, la nature se caractérise par l’absence de l’homme et l’homme par ce qu’il a su surmonter de naturel en lui  ».

De cette conception binaire découle généralement des idéologies écologistes réactionnaires qui opposent systématiquement la société, la technologie, la science, l’humanité et la possibilité d’une préservation de l’environnement.

Ainsi Nausicäa nous permettra de questionner la place de la science, de la technologie, des rapports de pouvoir, de la lutte dans la médiation entre l’homme et son environnement.

Entrée libre – Sous réserve de places disponibles




Source: Iaata.info