Les syndicats FO, Sud et CGT du CHU d’Angers appellent à une mobilisation massive du personnel soignant comme des usagers pour exiger la prise en compte des demandes du personnel hospitalier. Rendez-vous jeudi 4 juin à 12h devant l’entrée maternité du CHU.

Les attentes des hospitaliers du CHU d’ANGERS comme dans tous les hôpitaux sont nombreuses et légitimes. Les revendications sont claires et largement exprimés par plusieurs services en grève depuis plus d’ 1 an !

Le gouvernement lance le « Ségur de la santé » tout en indiquant qu’il souhaite accélérer le rythme des réformes engagées qui ont imposé les fermetures de lits et les suppressions de postes. Edouard Philippe en introduction du Ségur à déclaré « Ne pas changer le cap, mais changer le rythme » !

Les primes ne sont qu’une carotte qui nous divisent. Impossible de les croire sur parole après leurs mensonges sur les moyens de protection. Ils ont même le projet de remettre en cause nos RTT. Ils refusent toujours de dégeler le point d’indice pourtant responsable de nos salaires si bas.

Lors du CTE du 28 mai,1er CTE depuis février, la directrice a choisi de quitter la séance, refusant d’aborder la question de la prime COVID alors que tous les collègues attendent sa position sur le sujet. Assez de mépris ! Mme Jaglin doit répondre !

ALORS dès maintenant, comme dans de nombreux hôpitaux, rassemblons-nous, administratifs, soignants, ouvriers, techniques,… pour exiger que le gouvernement et la direction donnent satisfaction à nos revendications :

- Revalorisation des salaires : 300 euros par le dégel du point d’indice

- Prime de 1500 euros pour tous

- Arrêt des suppressions de postes et de lits et créations à hauteur des besoins de chaque service

- Suppression des limitations nationales du budget de la sécu pour les hôpitaux (ONDAM)

- Du matériel de protection pour tous

- Titularisation de tous les contractuels

RASSEMBLEMENT LEJUIN 12H–Entrée maternité du CHU en tenues, avec banderoles et slogans !!


Article publié le 02 Juin 2020 sur Basse-chaine.info