Novembre 16, 2020
Par Jeunes Libertaires Toulouse
261 visites


Il y a quelques mois (numéro 28), nous avons publié un communiqué du Le Syndicat Intercorporatif Anarchosyndicaliste de Caen sur la lutte des pions et des aides-éducateurs de Basse-Normandie, article qui couvrait la période du mois de novembre 2002 à la mi-janvier 2003 et exposait brièvement les raisons et le contexte cette lutte. 2 autres articles écrits par 2 compagnons investis dans la mobilisation ont vu le jour.

Le premier article couvre la période qui va de la fin janvier à la fin février et le deuxième celle qui va de la mi-mars à la mi-avril. Ces articles ont été publiés dans leur journal trimestriel « Solidarité » paru récemment.
Ce conflit est à l’heure actuelle terminé, le gouvernement ayant fait voter son projet dégradé d’assistants d’éducation. Au niveau régional, il aura été marqué par une autonomie relativement importante vis-à-vis des syndicats, par une capacité d’auto-organisation intéressante et par une nette tendance à l’action directe, principalement sous la forme d’occupations. La dynamique de lutte aura donc été assez riche et durable, et ce malgré une position intransigeante du gouvernement et du rectorat, une pression policière qui n’a cessé de s’accroître et un clair « lâchage » syndical lorsque l’AG a décidé de radicaliser son action.

Ce conflit aura donc été plein d’enseignements.
Toute personne souhaitant recevoir ces articles diffusés il y a quelques mois peut les contacter par Internet à l’adresse suivante : [email protected]

Ils se feront un plaisir de vous les envoyer par courrier électronique.

Bonne lecture et bonne réflexion.

Paru dans le numéro 30 du journal des JL « Il était une fois la révolution, con ! »




Source: Jeuneslibertaires.noblogs.org