Mai 27, 2021
Par Marseille Infos Autonomes
332 visites


Attention : Parce que la situation est dure et violente en Méditerranée, cette chronique et les cas qui sont racontés peuvent être difficiles à entendre.

Dans les pays de départ, les raisons de partir sont plus fortes : la crise économique touche de nombreux secteurs en Tunisie, au Maroc, en Algérie. Le chaos social et sanitaire est encore plus fort en Libye.

Au nord de la Méditerranée, les États européens utilisent l’argument du coronavirus pour brutaliser leurs frontières. Répression, fermeture des ports européens, non-assistance à des personnes en détresse, criminalisation des bateaux de sauvetage…

Mais l’instrumentalisation politique de la maladie ne s’arrête pas là. Dans cette émission on vous parlera également d’une nouvelle pratique de détention en mer mise en place par l’Italie : les ferrys-quarantaine.

On espère que cette émission nous permettra de mieux comprendre les enjeux des frontières en Méditerranée et de la pandémie de Covid-19.

On espère qu’elle nous donnera de la force pour lutter encore.

Bonne écoute !

Pour en savoir plus sur l’AlarmPhone et les politiques de frontières en Méditerranée, vous pouvez consulter le site d’AlarmPhone et celui de Watch the Med.




Source: Mars-infos.org