FĂ©vrier 28, 2021
Par Incendo
208 visites


Une Ă©mission de France culture sur Christiane Rochefort:

Rebelle dans l’ñme, Christiane Rochefort, sa vie durant, a luttĂ© contre toute forme de domination, pour un monde meilleur. Dans « La Porte du fond Â» (Grasset, 1988), roman majeur sur l’inceste, prix MĂ©dicis l’annĂ©e de sa parution, on y retrouve sa personnalitĂ© dans chaque mot, chaque ligne.

La Porte du fond (Grasset, septembre 1988) est un roman majeur sur l’inceste, couronnĂ© par le prix MĂ©dicis en 1988, qui dĂ©cortique la mĂ©canique de l’emprise d’un pĂšre sur sa fille, ou comment dire l’indicible par la puissance de la fiction. DerriĂšre chaque mot, chaque ligne, on retrouve la personnalitĂ© de Christiane Rochefort qui, sa vie durant, a luttĂ© contre toute forme de domination, pour un monde meilleur.

Écrivaine atypique, elle lui prĂ©fĂ©rait le mot « Ă©crevisse Â» (parce que Â« vaine Â»â€Š vous comprenez, ironisait-elle), elle entra sur la scĂšne littĂ©raire trente ans auparavant en 1958 avec son Repos du guerrier, roman bestseller qui fit l’effet d’une bombe dans la France engoncĂ©e de la fin des annĂ©es 50, rĂ©cit au scalpel d’une relation dĂ©vastatrice adaptĂ© au cinĂ©ma en 1962 par Roger Vadim avec Brigitte Bardot et Robert Hossein.

Pour celle qui avait rĂ©digĂ© ses mĂ©moires d’une façon inĂ©dite (Ma vie revue et corrigĂ©e par l’auteur, 1978), tout en entretenant le mystĂšre sur sa vie, raconter son parcours relĂšve du jeu de pistes, entre rĂ©voltes et passion pour l’écriture, intimement liĂ©es.

Convaincue de toutes les potentialitĂ©s qu’offre le monde, elle prend position publiquement, contre la guerre d’AlgĂ©rie et celle du Vietnam, pour le droit Ă  l’avortement (elle signe le Manisfeste des 343), la libre Ă©ducation des enfants, etc. Écologiste de la premiĂšre heure, elle fait partie des pionniĂšres du MLF au sein du groupe de 9 fĂ©ministes qui dĂ©posĂšrent le 26 aoĂ»t 1970 une gerbe sous l’Arc de triomphe Ă  la femme du soldat inconnu. Une action spontanĂ©e, joyeuse, qui marqua les esprits. La voici radieuse face aux policiers qui avaient du mal Ă  comprendre la banderole « Un homme sur deux est une femme« .

Dans la vie comme en littĂ©rature, Christiane Rochefort est une femme engagĂ©e, qui n’a pas peur de dĂ©ranger, pour questionner son Ă©poque. Chacun de ses romans, essais, scĂ©narii est l’occasion de faire avancer ses idĂ©es et de combattre les abus de pouvoir : patriarcat, aliĂ©nation sociale et sociĂ©tĂ© de consommation (Les petits enfants du siĂšcle, 1961), institution du mariage (Les stances Ă  Sophie 1963), poids de l’éducation des enfants (Encore heureux qu’on va vers l’étĂ©, Les enfants d’abord, 1976), perversion des utopies (Archaos, 1972), colonisation des esprits et des cƓurs.

A COUTER ICI.

Let’s block ads! (Why?)




Source: Incendo.noblogs.org